Espace : Un laser géant pour faire connaître notre existence aux autres formes de vie

Espace

Par Jules le

Nous ne sommes probablement pas seuls dans l’univers, et comme il est important de se sociabiliser, les chercheurs réfléchissent constamment à un moyen de rentrer en contact avec d’autres formes de vie. L’une des pistes étudiées est la conception d’une balise laser géante qui agirait « comme le phare de la Terre« .  

Et si, plutôt que de concevoir un moyen d’aller à la rencontre de la vie dans l’espace, nous concevions un moyen de guider ladite vie jusqu’à la Terre ? Et par « nous », j’entends les chercheurs du MIT.

Coucou, on est là !

L’un d’entre eux assure en effet que la construction d’une balise laser spatiale, détectable à une distance maximum de 20 000 années-lumière, est tout à fait réalisable. Dans son étude, James Clark estime qu’en projetant un faisceau laser de 1 à 2 mégawatts dans un télescope de 30 à 45 mètres orienté vers l’espace, ce dernier serait suffisamment puissant pour se distinguer de la lumière infrarouge du soleil.

Le scientifique va plus loin en expliquant qu’à terme, l’humanité pourrait même envoyer un message en Morse à l’aide d’impulsions. D’un point de vue technologique, nous sommes tout à fait capables de construire une balise de cette taille. À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’Observatoire européen austral fait construire un télescope de 39 mètres au Chili.

Reste la question : « on le met où ce laser ? » Pour James Clark, la Lune reste la meilleure solution. En effet, bien qu’il soit invisible à l’oeil nu, un faisceau laser d’une telle puissance peut endommager vos yeux, et brouiller les instruments de vol des appareils qui le traversent ou volent dans ses environs. Est donc envisagé de l’installer sur la face cachée de la Lune.

Reste à espérer, si le projet abouti, que les formes de vie spatiales aient la technologie suffisante pour le détecter, ou comprendre le Morse.

 

Source: MIT

19 réponses à “Espace : Un laser géant pour faire connaître notre existence aux autres formes de vie”

  1. Y’en a visiblement qui n’ont pas vu ce scénario dans le film « Battleship »…Ça n’a pas trop tourné à notre avantage…

    5be1cd27c6dea9de0668a9f6.jpg

  2. Heureusement, il n’y a personne d’autre que nous dans l’univers pour constater à quel point nous sommes globalement nuls.

  3. comme dans le film Independence Day avec Will Smith, les américains vont encore sauver toute la planète! Donc pas de soucis, dans ces films ya toujours un Happy-end.

  4. Heureusement que vous étiez là, pour enfin rétablir la vérité.

    Merci. Dispensez votre science, je crois que beaucoup de scientifique sont encore sur la question, donnez leur la réponse !

  5. « Con » est peut être un peu excessif. Ceci dit, avant de lancer une invitation il vaudrait sans doute mieux se demander si nous sommes prêts à en assumer les conséquences. A priori, si une quelconque autre civilisation est en mesure de nous rejoindre, elle sera  bien plus avancée technologiquement. Il est impossible de prédire ses motivations ou sa considération pours les espèces terrestres. Enfin, il ne faut pas oublier que pour l’instant, nous ne sommes même pas capables de fuir.

  6. A ce moment là, fondamentalement nous n’avons que deux options : se mettre en sourdine par peur, ou s’ouvrir. L’être humain est basé sur la peur du différent. Et dans la culture humaine, du moins à notre échelle, on peut juste s’apercevoir que cette peur est plus infondée et stupide, que fondée est raisonnée. Notons par là, que la peur engendre bien plus de problème, de stupidité, d’actes odieux, que l’ouverture à l’autre. Un aspect est plus prévoyant et sécurisant, l’autre plus naïf et passe par l’ouverture. Mais aucun est plus « con » que l’autre.

    Une chose est sûre, c’est que les personnes « lançant les invitations », ont déjà répondus à cette question. Vous pouvez ne pas être d’accord (d’où ton « il vaudrait sans doute mieux se demander si nous… »), mais je pense que eux, ont tranchés, et les instances au dessus aussi.

    Ce n’est qu’une question donc de point de vue, et ma foi, in fine, l’une ou l’autre des opinions aura raison qu’une fois un contact établi. Dans l’attente, les deux hypothèses sont plausibles.

    Donc je ne comprends pas effectivement, pourquoi l’utilisation de  » faut vraiment être con » de l’op. A mon avis, c’est tellement bien argumenté, que cela semble être juste un piètre  raccourci à « je ne pense pas pareil donc ils sont **** » que je me frotte les mains d’avance de l’explication qu’il va donner 🙂

  7. Sauf que de une, on sait qu’il n’y a pas de vie intelligente a moins de plusieurs centaines d’années lumière, donc si le laser était fini aujourd’hui, il faudrait plusieurs centaines d’années pour que quelqu’un reçoive le message.

  8. Myrthe a développé l’idée que je synthétisais très brièvement en 7 mots. 
    Je pense que nous avons bcp plus à perdre qu’à y gagner. Les utopistes diront le contraire. Les pessimistes seront d’accord. 
    Sans vouloir faire d’anthropocentrisme, ce n’est malheureusement que notre seule expérience, et au niveau de notre histoire, les rencontres entre civilisations avancées et civilisations moins avancées n’ont jamais été (ou presque, je suis sur qu’il doit y avoir des contre exemples, mais ils sont surement anecdotiques) à l’avantage des moins avancée. Je pense que je n’ai pas besoin de donner des exemples.
    Alors on peut croire qu’avec des extra-terrestres se serait différent, mais rien, absolument rien dans notre histoire ne nous permet de nous avancer là dessus, bien au contraire

    Et la peur n’est pas quelque chose d’infondée. Elle est le résultant de millions d’années d’évolution. Dans un monde « physique » comme le notre, qui n’est socialisé/à peu près pacifié que depuis peu finalement (aller, on va dire depuis le XVIème siècle, et encore même si je faisait remonter ça plus loin genre à l’invention de l’écriture, ce qui serait gentil car à l’époque, la vie n’était pas tendre, comparé à l’existence de l’homo sapiens, voire même du genre homo, c’est que dalle), et qui fut un monde de brute la plupart du temps, la peur est le fruit de la sélection naturelle…

    En conclusion de cette longue diatribe que tu m’as obligé de faire afin, peut-être, de te faire sortir de ton état de « bisounours » malgré toi, faut vraiment être con pour faire ça. Vaut mieux la mettre en sourdine.

  9. « Je pense ».
    C’est ce que je tentais de d’expliquer, et je ne t’ai obligé à rien. Erreur de choix de mot, TU t’es senti obligé. Car j’ai très bien cerné ton point de vu. Je t’expliquais juste que quand, quelqu’un ne partage pas TA vision, il n’est pas « con » pour autant.

    Nous avons juste des visions différentes, ni toi, ni moi ne sommes « con ».

    En revanche, traiter quelqu’un de « con », par non acceptation de son point de vu (en l’insultant), est in fine, un réel comportement de con.

    « Sans vouloir faire d’anthropocentrisme »
    C’est exactement ce que tu fais tout le long de ton commentaire malheureusement.

  10. Rectification : on pense. Nous n’avons pas sondés toutes les planètes sur des centaines d’années lumière. Les scientifiques ne sont basés que ce que est perceptible : Les conditions atmosphériques globales, la distance par rapport aux étoiles, etc. Et ils ont comparés à nos conditions.

    Factuellement, nous n’en avons pas la certitude. Mais ta phrase est pas mal probable effectivement 🙂

  11. Pour que cela fonctionne il faut prendre en compte l’unité de temps. Car admettons qu’on atteigne une planète habitée. Il faut que leur techno soit à niveau au même moment que le faisseau arrive  et ensuite il faut qu’en retour notre civilisation existe encore. 20 000 année lumière. Serons nous là dans 20 000ans? Déjà que dans 100ans on commence à se poser des questions.
    C’est un beau projet qui servira à nos « futurs colonisations ». Et comme dirait stephen hawking c’est dangereux de vouloir faire venir chez nous une civilisation qui nous sera infiniment supérieure… rappeler vous les conquistadors ^^

  12. Au final, si le message tombe dans les mauvaises oreilles ont est mal … même si le risque est minime. C’est quand même risqué l’extinction de notre espèce.

    Là en l’occurrence on met en balance l’espère humaine d’un côté contre quoi au final ? Qu’est ce qui aurait assez de valeur pour contre balancer notre perte ?

  13. Tu ne vois sincèrement pas ce que le contact avec une autre forme de vie pacifique peut apporter ? =/.

    Je sais pas, la découverte la plus magistrale de toute notre histoire ? Probablement la révolution de toutes nos lois physiques, biologiques, médicales, technologiques et tout les autres domaines possibles et imaginable, même jusqu’à l’art, l’unicité des peuples de la terre et la culture.

    En gros, le plus gros bouleversement de l’humanité jusqu’ici.

    Là où on peut imaginer le risque ultime, on peut aussi imaginer des bienfaits sans limites…

    Ce n’est qu’un pondération statistique de chacun. C’est ce que je tente d’expliquer. Rien n’est « con ». Sur la question, chacun de nous pondère différemment les statistiques, car c’est une énorme inconnue.

  14. Je vois très bien ce que cela peut nous apporter mais le prix (risque) est trop cher à mon goût.

    L’extinction de notre espèce n’est même pas le pire scénario … on pourrait finir en esclave/source de nourriture etc.

  15. Bien sûr, et ça depuis le début je comprends très bien et je respecte votre (et ton ) avis !

    Tu pondère juste que le risque n’en vaut pas la chandelle, là où d’autres on été dans le sens inverse. Et c’est tout à fait normal, tu fais avec les éléments en ta possession.

    Et les bienfaits que j’ai cités ne sont pas le meilleur des scénarios, on pourrait avoir un moyen d’annihiler les maladies, voir avoir des sources de minerai et d’énergie qui nous empêcherai de détruire notre planète. Voir même avoir une autre planète à coloniser pour notre reproduction. On peut tout imaginer 🙂

    Ce que je critique depuis le début, ce n’est pas ton point de vu, c’est le fait que l’autre, c’est targuer d’insulter de « con », des personnes plus intelligentes que lui, parcequ’il n’accepte (mais comprend certainement), une opinion différente de la sienne.

    Je lui expliquais juste que le con, c’était lui, d’être aussi fermé à des idées contradictoires aux siennes et de se sentir supérieur (aka : ce que je pense est la raison, les autres sont c*ns)

    . C’est un comportement que je déteste au plus haut point, ne pas accepter et insulter ceux qui n’ont pas le même raisonnement que toi.

    (ps: je l’ai aussi insulté, mais pas pour ses idées, pour juste son incapacité à accepter celles des autres ^^)

  16. Et pourquoi ton raisonnement serait meilleur ? Tu m’as l’air tout aussi sûr de ton fait que lui et tu as le comportement que justement tu critiques. 

    De plus, tu confonds juste une simple hypothèse émise par une équipe du MIT, dont on ne connaît rien de l’avancement et du sérieux, avec un projet confirmé et entamé (que je sache on est pas encore retourné sur la Lune ni prêt de le faire). 
    Enfin, tu surestimes  fortement l’intelligence « supérieure » des chercheurs. 

  17. Ok, toi, t’as absolument rien lu de mes commentaires, je vais pas m’éterniser à démonter TOUS tes points, je vais faire court :

    1/ je n’ai jamais dis que mon raisonnement était meilleur. Je n’ai d’ailleurs même pas dis mon opinion à ce sujet: apprend à lire.

    2/ Je n’ai absolument rien confondu, et quand bien même, c’est totalement HS ce que tu dis: apprend à lire.
    3/ Peut être effectivement, je n’ai jamais jugé leur intelligence. J’ai juste comparé avec l’auteur du topic initial… : apprend à lire.

    Bref, t’as lu que dalle. Et tu m’attribue une opinion qu’au final, tu ne connais pas, car je ne l’ai jamais dite. Bien joué la non-lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *