Les Animaux fantastiques 2 : les premières critiques ont été publiées

Cinéma

Par Alvin Etafe le

Les fans l’attendent depuis un bon moment. La sortie du second volet des Animaux Fantastiques approche et hier se tenait son avant première. Petite revue des critiques du film.

17 ans après le tout premier film d’Harry Potter, le second volet du film « Les Animaux Fantastiques » a été présenté en avant-première mondial à Paris. Les acteurs du long-métrage étaient à Bercy pour défendre le projet, tout comme J.K Rowling. Par la suite, les médias ont donné leur avis sur le film tant attendu. Revue de presse du second volet des Animaux fantastiques.

Les avis positifs :

Sylvestre Picard (Première) : « Visuellement excitant, et dramatiquement puissant, Les Crimes de Grindelwald est satisfaisant à presque tous les niveaux (…) En quelques mots, Les Crimes de Grindelwald est l’un des meilleurs de la franchise Harry Potter avec Le Prisonnier d’Azkaban, et pour l’instant, et de loin, le meilleur blockbuster de l’année 2018. Même si maintenant, on attend la suite avec beaucoup trop d’impatience. »

Frank Lalieux (A avoir, à Lire) : « Disons-le clairement, Johnny Depp est l’atout du film. À l’inverse d’un Ralph Fiennes en Voldemort qui sur la fin multipliait les grimaces embarrassantes, l’acteur n’a besoin de jouer ici que de sa stature et de son charisme, de son regard dur et glacial et de sa voix susurrée pour impressionner et remplir le cadre de sa présence maléfique. »

Aymeric Parthonnaud (RTL) : « Les Crimes de Grindelwald n’est pas qu’un film de transition vers un final spectaculaire : il propose un feu d’artifice dès maintenant et n’hésite pas à faire des sacrifices, dessiner des trahisons et lâcher quelques bombes dynastiques qui feront tourner les méninges des Potterheads. »

Les avis négatifs :

Andrew Barker (Variety) : « Le film nous envoie beaucoup de rebondissements, de bruits forts et de nébuleuses magiques multicolores, mais il manque de tension, de sens de l’aventure, d’aspiration.»

Tasha Robinson (The Verge) : « Beaucoup d’intrigues n’aboutissent à rien dans Crimes of Grindelwald, en dehors de cette série de twists de dernière minute qui entretiennent la confusion pour mieux révéler la vérité à la fin. Une grande partie du film implique uniquement des personnages qui se cherchent, se rencontrent ou se séparent dans une course entre deux scènes d’action.»

Les français ont apprécié, les américains un peu moins

Plusieurs constats peuvent être tirés des différentes critiques du film. Ce second volet des Animaux fantastiques a été mieux accueilli par la critique.  Si la presse française se montre enthousiaste, les médias américains trouvent toutefois quelques imperfections au long métrage de David Yates.  Mention spéciale à Johnny Deep, auteur d’une prestation saluée dans plusieurs critiques.