YouTube sert aussi à apprendre de nouvelles choses

Sur le web

Par Olivier le

YouTube n’est pas qu’un repaire d’individus louches qui partagent des théories du complot. On peut aussi (et surtout) apprendre à faire de nouvelles choses.

Une étude Pew, portant sur un panel de 4.594 adultes américains, a relevé que 51% des utilisateurs de YouTube s’appuient sur le service pour apprendre à faire de nouvelles choses. La richesse des contenus disponibles sur YouTube permet effectivement d’enrichir ses connaissances à moindres frais, sur une variété quasiment infinie de sujets.

Aussi pour se divertir et s’informer

On n’est pas sur YouTube uniquement pour apprendre quelque chose. La même enquête note que 28% des utilisateurs se servent de la plateforme pour passer le temps, 19% pour se renseigner avant un nouvel achat, et 19% pour s’informer. Ce qui pose la responsabilité de YouTube dans la diffusion des fake news et autres théories du complot.

Pour 32% des utilisateurs qui vont sur YouTube plusieurs fois par jour (et pour 19% de ceux qui y vont une fois par jour) indiquent que le service est très important pour comprendre ce qui se passe dans le monde. Ce n’est le cas que pour 10% des utilisateurs qui se rendent moins fréquemment sur le portail.

Les spectateurs de YouTube ne sont cependant pas dupes. 64% d’entre eux trouvent parfois que certaines vidéos sont « évidemment fausses ». 60% tombent occasionnellement sur des contenus décrivant des comportements dangereux, 11% assurent voir « régulièrement » des vidéos à caractère injurieux.

Autre enseignement intéressant : 8 parents sur 10 interrogés dans cette étude autorisent leurs enfants à regarder des vidéos sur YouTube, 34% leur permettent « régulièrement ». Espérons que ces parents surveillent de près les contenus disponibles pour les enfants, on tombe parfois sur de drôles de surprises : 60% ont vu des vidéos qui n’étaient pas appropriées pour les plus jeunes…

Source: Pew