Tesla : et pourquoi pas un vélo électrique ?

Automobile

Par Olivier le

Tesla ne manque pas d’activités, entre le Roadster, le camion Semi et le pick-up « cyberpunk » déjà dans les tuyaux du constructeur automobile. Il y a aussi à l’horizon la Model Y… Et Elon Musk pourrait se laisser tenter par un autre type de véhicules.

Et si Tesla produisait ses propres vélos électriques ? La question a été posée à Elon Musk, et le patron de l’entreprise n’a pas dit non. Lors d’une interview pour le site Recode, ce dernier a simplement indiqué que Tesla pourrait effectivement concevoir ce genre de véhicules (mais pas des trottinettes, Musk estimant que ce sont des appareils « indignes » !).

Rapprocher Tesla du grand public

Ajouter des vélos électriques au catalogue d’une entreprise qui a déjà bien des difficultés à faire face à la demande, ce n’est peut-être pas la meilleure idée. Les capacités de production de Tesla sont limitées et elles sont déjà bien occupées à cracher le plus possible de Model 3. Mais l’idée a quand même du sens pour le constructeur.

Un vélo électrique est évidemment plus facile à construire qu’une voiture ou qu’un camion, c’est quelque chose qui peut être vendu assez cher surtout avec un logo Tesla dessus, et c’est aussi un moyen d’écouler les batteries produites dans les Gigafactory du groupe (certes, la production de ces batteries sert avant tout aux différentes berlines de Tesla).

Un tel véhicule serait également un moyen de rapprocher encore Tesla du grand public, alors que la société cherche justement à descendre en gamme avec la Model 3. Mais rien ne dit qu’Elon Musk n’a pas simplement répondu à la blague ! Toutefois, ses réflexions parfois à l’emporte pièce aboutissent de temps en temps à des réalisations très concrètes : c’est en se plaignant des bouchons que lui est venu l’idée de créer Boring, une entreprise qui creuse des tunnels pour fluidifier la circulation…

Source: Electrek