La dernière version de Wear OS améliore l’autonomie des montres connectées

Gadget

Par Olivier le

Wear OS, le système d’exploitation pour les montres connectées (qui ne sont pas l’Apple Watch), poursuit son bonhomme de chemin. Google l’enrichit par petites touches, au plus grand bonheur des utilisateurs.

La dernière version de la plateforme, baptisée « H », contient une nouveauté qui va sans aucun doute parler à beaucoup de porteurs de montres connectées. Lorsque la batterie atteint 10%, l’affichage bascule en mode d’économie d’énergie. La montre n’affichera alors plus que l’heure, ce qui permettra mine de rien de gagner quelques heures supplémentaires. C’est toujours mieux qu’un écran noir…

Plus de batterie, plus de flexibilité

Toujours dans ce même registre de l’autonomie, Wear OS H passera la montre en veille profonde après 30 minutes sans activité. Là aussi, c’est un moyen intéressant d’économiser de la batterie. Ces nouveautés n’ont l’air de rien, mais l’autonomie c’est en quelque sorte le nerf de la guerre pour les montres connectées… et leurs utilisateurs ! Il est toujours pénible de se rendre compte que sa montre ne tiendra pas la journée…

Cette mise à jour apporte également une fonction pour retrouver immédiatement l’état dans lequel on avait laissé une application. Enfin, il sera possible d’éteindre la montre en deux étapes : maintenir le bouton d’allumage puis sélectionner l’option d’extinction. Ce nouveau logiciel devrait apparaitre dans les prochaines semaines ou mois, promet Google. C’est toujours un peu décourageant de devoir attendre une mise à jour, mais cette version H est prometteuse.

Les amateurs de montres connectées pourront retrouver Wear OS dans plusieurs montres présentées ces derniers temps, comme sur les Fossil Q Venture HR et Exploits HR, ou encore dans la luxueuse Summit 2 chez Montblanc.

Source: Google