Instagram part (sérieusement) à la chasse aux faux Likes

Sur le web

Par Henri le

Instagram va se servir d’une intelligence artificielle pour détecter les fausses interactions qui pullulent sur son réseau.

Il n’y a pas besoin d’être un expert pour savoir qu’il est possible de gonfler artificiellement son nombre de followers ou de Likes sur les réseaux sociaux. Instagram est particulièrement concerné par le sujet et de nombreuses applications permettent de s’acheter une audience à bas coût. Et la direction du site ne voit pas le phénomène d’un bon œil, estimant que cela dénature les interactions. Elle évoque le sujet dans un billet de blog posté hier.

« Nous avons récemment vu des comptes utiliser des applications tierces pour augmenter artificiellement leur audience. Chaque jour, les gens viennent sur Instagram pour vivre des expériences réelles, y compris de véritables interactions. C’est notre responsabilité de veiller à ce que ces expériences ne soient pas perturbées par une activité inauthentique »

La firme a donc développé une intelligence artificielle dédiée à la modération, qui va pouvoir identifier l’activité de ces entreprises et supprimer leur activité. Si c’est le cas sur votre compte, sachez qu’il ne sera pas clôturé. Vous devriez en revanche recevoir un message vous expliquant que ces faux posts ou Likes ont été supprimés.

Si vous continuez, Instagram n’exclut pas de ne vous laisser qu’un accès limité à certaines fonctionnalités. Il vous sera aussi conseillé de changer votre mot de passe, car ces applications tierces se servent parfois de vos identifiants pour poster ailleurs.

« Les personnes qui utilisent ces types d’applications partagent leur nom d’utilisateur et leur mot de passe, et leurs comptes sont parfois utilisés par des applications tierces pour des créer des Like, des follows et des commentaires inauthentiques. Cela introduit non seulement un mauvais comportement dans la communauté Instagram, mais rend également ces comptes moins sécurisés »

Vous l’aurez compris, les faux admirateurs ne sont plus les bienvenus sur le réseau social de Facebook.