Sony a6400, le milieu de gamme à 180°

Photo

Par Anh Phan le

Sony profite de l’après-CES pour annoncer son nouvel appareil photo milieu de gamme avec un capteur APS-C, voici le Sony a6400.

Alors que je découvre avec effroi que des vidéos YouTube conseillent à qui veut se lancer sur YouTube d’acquérir des configurations avec un panier moyen à 4000 euros, Sony propose heureusement maintenant une solution nettement plus accessible avec le nouveau Sony a6400.

Le Sony a6400 est équipé d’un capteur APS-C de 24,2 Mégapixels avec une sensibilité allant jusqu’à 32000 ISO en vidéo et 102400 ISO en photo. Et comme on est en 2019, son écran de 3 pouces est inclinable à 180° et tactile, ce qui devrait faire plaisir à ceux qui veulent se prendre en selfie ou vloguer sur YouTube. Le Sony a6400 proposer également un viseur XGA OLED Tru-Finder. A côté, Sony annonce que le a6400 emprunte le processeur (le BIONZ X) et l’autofocus du a9.

En gros, l’autofocus du a6400 se vante d’avoir la mise au point la plus rapide du monde (ce n’est pas dur, c’est vrai, puisqu’ils sont excellents dans ce domaine) mais propose aussi un autofocus avec suivi de l’œil en temps réel mais aussi un suivi plus général en temps réel (reconnaissance d’objets basée sur de l’intelligence artificielle). L’autofocus est composé de 425 points AF à détection de phase et 425 points AF à détection de contraste, couvrant environ 84% de la surface de l’image. On notera aussi que dès qu’une personne ou un animal est photographié, l’intelligence artificielle embarquée est capable de reconnaître la position du visage et des yeux.

Côté vitesse, on parle d’une vitesse en rafale jusqu’à 11fps et 8fps en mode silencieux avec l’obturateur électronique et suivi AF/AE continu. Si on retrouve bien évidemment l’enregistrement de vidéos jusqu’en 4K avec lecture complète des pixels, on salue l’arrivée d’un profil d’image HLG (Hybrid Log-Gamma) ainsi que les profils S-Log2 et S-Log3. On notera également le retour du mode time-lapse et que la monture est bien évidemment une monture E.

Comptez à partir de 1050 euros en boîtier nu et ce, dès ce mois de février.

4 réponses à “Sony a6400, le milieu de gamme à 180°”

  1. Sinon pas de stabilisation du capteur, ni de dual slot et les mêmes batteries que la génération précédente… 
    C’est dommage, il loupe le “très bien” de peu….

    Sans doute pour laisser sa chance au successeur de l’A6500 🙂

  2. Oui dommage pas de stabilisation 5 axes.
    Je pense qu’il la réserve pour le successeur du a6500 (a6700 ou a7000?)
    Dommage car le prix de ce a6400 est plutôt “abordable” au vu des caractéristiques.

    reste a voir maintenant le prix du futur a6500 avec la stabilisation, mais la différence de prix vaut elle le coup?

    Moi qui envisage pour cet été de changer mon “vieux” reflex Nikon pour un hybride aps-c Sony a6400 ou futur a6500.
    Pour moi, sur ce nouveau a6400, il manque la stabilisation, vraiment dommage !!
    Car je pense que question budget, je vais me rabattre sur le a6400 (1500 euros en kit avec le 18-135) plutôt que le nouveau a6500 en kit a environ je pense 1800-2000 euros?

  3. Une niveau de netteté assez incroyable, c’est pas avec mon pauvre Nikon que je vais arriver à sortir de telles photo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *