YouTube s’attaque aux défis dangereux et autres « pranks » qui pullulent sur la plateforme

Sur le web

Par Henri le

Les vidéos montrant des comportements irresponsables ou des blagues de gout douteux envahissent YouTube. Mais la firme a décidé d’agir.

Vagabonder sur YouTube peut parfois s’avérer désespérant si l’on n’y cherche pas quelque chose de précis. Le géant du streaming vidéo est devenu le réceptacle de milliers de jeunes qui prennent parfois des risques majeurs pour créer le buzz et générer des vues. Netflix en a récemment fait les frais grâce au succès de son film Bird Box, où les humains doivent se bander les yeux pour ne pas mourir. Une fiction qui a pourtant incité certains inconscients à réitérer le « challenge » dans la vraie vie. C’est ainsi que lundi 7 janvier dernier, une adolescente de 17 ans a décidé de relever le défi en prenant le volant les yeux bandés sur une route fréquentée. L’accident n’a heureusement pas causé de victimes, mais aurait pu avoir des conséquences tragiques.

YouTube, qui faisait face au stupide « Tide Pod Challenge » il y a tout juste un an, a décidé de réagir et vient d’annoncer que certains défis seraient interdits sur sa plateforme. La plateforme est déjà censée bannir les « les contenus incitant à la violence et à des activités dangereuses », mais elle va désormais mettre à jour ses conditions pour cibler précisément ces contenus. Elle y intègre également les vidéos pouvant créer « une intense détresse émotionnelle » chez les enfants ou qui font croire à autrui qu’il fait face à une menace de danger physique.

Capture d’écran issue de la chaîne de Morgan Adams

La firme laisse deux mois aux vidéastes, qui profitent de la viralité extrême de ces vidéos, pour supprimer ces contenus avant de s’y attaquer plus sérieusement elle-même.

« Durant les deux prochains mois, les challenges et autres blagues qui transgressent les règles de la communauté seront supprimés, mais la chaîne ne recevra pas d’avertissements. Les contenus de ce genre postés avant le renforcement de nos règles pourront aussi être enlevés, mais ne généreront pas non plus d’avertissement. »

On ne sait pas si YouTube arrivera à parfaitement tout contrôler vu l’ampleur de la tâche, mais ses utilisateurs sont désormais avertis.