Lazareth LM496, la moto française qui se transforme en drone

Automobile

Par Corentin le

Quatre roues, quatre turbines, parfois un aspect de moto, parfois un aspect de drone, pour un objet roulant-volant non-identifié et fabriqué artisanalement très intrigant.

Si vous êtes un motard, peut-être avez-vous déjà entendu parler Ludovic Lazareth, un inventeur français un peu fou au passif de bricolage peu commun. On peut par exemple lui attribuer la LM847, une moto à 4 roues propulsée par un extravagant V8 de 470 ch.

Mais cette fois-ci, l’homme est allé plus loin. Beaucoup plus loin même, à la croisée du monde de la moto et de celui des drones, en fabriquant la LM496, une moto capable de… voler. Oui, vous avez bien lu, cela semble irréel, et pourtant ce bricoleur hors pair est parvenu à fabriquer lui-même une moto qui décolle comme un drone.

Comment est-ce possible ? La moto dispose de quatre roues, lesquelles intègrent chacune une turbine et sont capable de se déployer à la verticale pour prendre l’allure d’un drone. Les turbines sont d’origine JetCat, une entreprise allemande fournissant entre autres des petits moteurs à turbine pour des maquettes dans le monde de l’aéromodélisme. Un autre industriel, le français NTN-SNR, s’est chargé de mettre au point le système de roulement mécanique permettant aux roues de s’articuler.

Résultat, on obtient un objet mi-roulant, mi-volant non identifié, particulièrement intrigant, mais franchement intéressant. Difficile de dire à l’heure actuelle si un tel véhicule pourrait un jour devenir réalité, mais en tout cas, la question a le mérite d’être soulevée. Et au stade actuel de développement, on ne sait pas encore si la moto volante est capable de se déplacer ni à quelle hauteur elle est capable de voler.