Apple n’est pas le seul constructeur de smartphones à plonger en Chine

Apple

Par Corentin le

La montée en puissance d’Huawei en Chine fait le malheur d’Apple, mais aussi des autres constructeurs chinois.

Apple Store à Shanghai – ©Pixabay

Apple connait un recul de ses ventes d’iPhone sans précédent, et particulièrement en Chine. Sur ce marché, l’IDC a annoncé 11,8 millions d’unités écoulées au quatrième trimestre 2018, soit une baisse de l’ordre de 20% par rapport à la même période en 2017. Et c’est la troisième année consécutive qu’une baisse des ventes du smartphone d’Apple est constatée. Si Apple explique cette baisse par le cycle de renouvellement des iPhone qui s’allonge année après année (et qui s’explique avant tout par la flambée du prix de vente des iPhone), pendant ce temps, le géant national Huawei gratte des parts de marché de manière insolente, avec une progression de 23,3% sur la même période.

Mais Apple peut se consoler : l’entreprise n’est pas la seule à faire face à un net recul de ses ventes en Chine. D’autres constructeurs locaux, Xiaomi en tête, sont également sur la mauvaise pente sur leur marché local. Même les constructeurs Oppo et Vivo avec leurs modèles Find X et NEX S, pourtant pas avare de qualités et d’innovations, peinent à se démarquer.

Toutefois, force est de constater que la stratégie commerciale du géant américain s’essouffle sur tous les marchés. Et s’il reste envisageable pour Apple de rebondir sur le continent européen à l’aide de sa promesse de baisser les prix de vente en tenant davantage compte du taux de change dollars/euros, c’est beaucoup moins probable pour la Chine, puisque l’iPhone restera toujours bien plus cher que la concurrence chinoise, avec toujours moins d’arguments à faire valoir en sa faveur.

Source: Engadget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *