Rétro gaming : Une copie en parfaite condition de Super Mario Bros. vendue pour presque 90 000 euros

Jeux-Video

Par Jules le

Trente-quatre ans après la sortie de sa première aventure, le brave Mario continue de battre des records. Ainsi, une copie sous blister de Super Mario Bros. vient de trouver preneur lors d’une vente aux enchères pour la coquette somme de 100 150 dollars.  

Crédit : Heritage Auction

Jeu culte à bien des niveaux, Super Mario Bros. vient de prouver une nouvelle fois qu’il en avait à revendre. À l’occasion d’une enchère dirigée par le groupe Heritage Auction, une copie du jeu, sortie en 1985 et encore sous blister, a été vendue pour 100 150 dollars, soit 88 790 euros.

Un véritable record

« Il s’agit d’un record du monde pour une copie de cette qualité« , a expliqué Heritage Auction. Pour vous donner une idée, cela représente plus de trois fois le prix de la dernière cartouche de Super Mario Bros. en mint condition vendue en 2017 sur ebay.

L’édition de Super Mario Bros. vendue hier doit sa rareté à deux conditions. La première, comme vous le savez, est le fait qu’elle a été préservée sous blister, dans un état impeccable. L’autre raison d’un prix si élevé est que la cartouche fait partie du lot déployé par Nintendo à New York et Los Angeles pour tester le lancement du jeu en 1985.

Si le prix est impressionnant, ce n’est pas la première fois qu’un jeu NES passe la barre des 100 000 dollars. En 2014, un collectionneur avait déboursé 100 088 dollars sur ebay pour une copie de Nintendo World Championship.

 

13 réponses à “Rétro gaming : Une copie en parfaite condition de Super Mario Bros. vendue pour presque 90 000 euros”

  1. Je vois pas pourquoi. Les collectionneurs ont une passions et certains les moyens de l’assouvir. Le fait que ce soit pertinent ou pas c’est ton jugement, je suis personnellement d’accord. Mais lui le voit pas comme ça et il fait de mal à personne en se faisant plaisir. Donc je trouve ton commentaire quelque peu excessif…

  2. Disons que les collectionneurs ont soit un besoin maladif de posséder ( de tout posséder même, puisque c’est le principe d’une collection ), soit une soif d’investissement spéculatif ( ce qui fait monter le prix des choses si on ne les achète pas immédiatement à leur sortie ). Dans les deux cas, rien de bien ne s’en dégage, non ? 

  3. Tout à fait, je ne fais aucune différence entre le jeux vidéo et n’importe quelle collection ( Peinture, Vinyle, dauphins en porcelaine ou Johnny Hallyday… )

  4. C’est vrai qu’il n’y a absolument aucune meilleure façon d’utiliser 100k$ que d’acheter un bout de plastique avec des circuits imprimés 😀

  5. La jalousie …

    Musk à bien claqué quelques millions en envoyant sa tesla autour du soleil. Quand tu auras tes 100k€ tu décideras toi même ce que tu en fera non ? Et on sait tous que ce sera un investissement incroyablement utile.

  6. je suis moins d’accord avec la soif d’investissement spéculatif.
    En fait ca serait vraie si toute collection se ferait dans le but d’être revendue, mais c’est pas forcément le cas. 
    Mais bon, au dela de ça c’est la loi de l’offre et la demande. Mais j’ai beaucoup de mal adhérer au principe de « garder ses objets de collection inbox » ou autres…. parce qu’effectivement ca se rapproche plus de l’investissement spéculatif qu’autre chose….

  7. Pour le collectionneurs qui font partie du commun des mortels c’est inaccesible.
    Pour les autres il plein d’autres articles collectors pour toutes les bourses.
    C’est dingue qu’à chaque fois qu’il y a ce genre de news, certains expriment leur frustration aussi durement. 
    Pour moi c’est comme les bagnoles, des gens ont les moyen de s’en acheter à 100.000 € d’autres à 10.000 €. Je ne vois pas de problème.
    Je vois même une confirmation, ça veut dire que le retrogaming est là et bien là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *