Chine : Le système de notation de la population a empêché 23 millions de citoyens de voyager l’an dernier

Ville de Geeks

Par Jules le

Le système de notation de la population, mis en place en 2014 par le gouvernement chinois, a restreint l’accès aux compagnies de transports à plus de 23 millions de citoyens marqués comme “discrédités”.  

Imaginez un instant que l’on vous refuse un billet d’avion, car votre note personnelle n’atteint pas les cinq étoiles sur cinq par exemple ? Si cela tient de la fable dystopique en France, cette situation touche la population chinoise depuis maintenant 5 années.

En effet, l’administration de Xi-Jiping a instauré en 2014 le système de “crédit social”. Ce dernier sert à notre le comportement des habitants de l’Empire du Milieu, et permet ainsi de trier le bon grain de l’ivraie. Les “bons” citoyens selon la doctrine gouvernementale se voient récompensés, tandis que les personnes “discréditées” subissent des sanctions.

Interdit de déplacement

Parmi les punitions misent place par le gouvernement se trouve l’interdiction de voyager. Selon un récent rapport du Centre national d’information sur le crédit, 23 millions de Chinois se sont vus interdire un voyage en 2018 en raison de leur “mauvaise note”.

De manière plus détaillée, 17,5 millions de citoyens n’ont pas pu s’offrir un billet d’avion, tandis que 5,5 millions de personnes n’ont pas eu l’autorisation d’acquérir un ticket de train. Au total, cela représente 1,62% de la population du pays.

Cette interdiction de voyager, valable un an, pourrait bientôt être plus sévère. La Commission nationale pour le développement et la réforme de la Chine (CNDRC) a récemment annoncé qu’elle comptait étendre la punition aux transports en commun. Une personne mal notée pourrait se voir, à l’avenir, refuser l’accès aux bus.

Source: Figaro