Envahis par les Instagrammeurs, les habitants de la rue Crémieux demandent sa fermeture le weekend

Sur le web

Par Julie Hay le

À Notting Hill comme rue Crémieux, Instagram mène la vie dure aux riverains des quartiers à l’architecture insolite. Les habitants de ces maisons colorées ont créé une association pour demander la fermeture de la rue le weekend.

Notting Hill aussi est pris d’assaut par les photographes.

Dans le 12e arrondissement de Paris, les habitants de la rue Crémieux doivent faire face à des « nuisibles » plutôt étranges. Pas de rongeurs ou d’insectes, ils sont victimes d’une invasion d’un nouveau type. Se déplaçant en bande, les instagrammeurs viennent immortaliser leur passage dans la capitale ou leur tenue du jour devant les demeures colorées. Interrogés par France Info, les riverains expriment leur impatience “c’est devenu l’enfer”  selon Antoine, vice président de l’association.

Instagram pour dénoncer les dérives d’Instagram

Dans la rue Crémieux, les habitants se désolent de voir des insta-touristes investir leurs marches et perrons pour prendre des photos. Certains s’en amusent et créent un compte compilant les plus beaux clichés. Une pose improbable, des chorégraphies affligeantes, tout y passe. Le Clubcremieux recense avec humour les comportements qui entachent la vie des habitants du quartier.

L’association, apprend-on sur France Info, a demandé à la mairie du 12e arrondissement de fermer la rue le week-end ainsi que le soir à partir d’une certaine heure.