Facebook peut créer des avatars en VR qui vous ressemblent comme deux gouttes d’eau

Réalité Virtuelle

Par Remi le

Facebook vient de dévoiler « Codec Avatars », une nouvelle technologie permettant de créer des avatars extrêmement réalistes qui pourront être utilisés pour communiquer en réalité virtuelle.

Le scientifique en chef du Facebook Reality Labs, Michael Abrash, vient de publier un long billet pour dévoiler une nouvelle technologie en développement. Intitulé « Codec Avatars », le Facebook Reality Labs est parvenu à créer des avatars photo-réalistes grâce à une capture 3D élaborée et à l’intelligence artificielle.

Des interactions « aussi naturelles et communes que dans le monde réel »

Ces nouveaux avatars sont destinés à assurer le futur de la communication chez Facebook. Ainsi, il sera bientôt possible de discuter avec l’avatar ultra-réaliste d’un proche en VR. La ressemblance de l’avatar est en effet une condition sine qua non pour que les utilisateurs puissent communiquer comme dans la vie réelle.

« Codec Avatars » retranscrit parfaitement l’apparence physique, les expressions, mais aussi les mouvements d’un utilisateur afin de créer un avatar suffisamment réaliste et de créer des interactions « aussi naturelles et communes que dans le monde réel ».

Source Giphy : @smhayden

Pas encore prêt pour être démocratisé

Malheureusement, le dispositif mis en place par Facebook Reality Labs est bien trop imposant pour qu’il se démocratise chez les utilisateurs, pour le moment. En effet, afin de créer un avatar photo-réaliste d’une personne, il faut deux studios de capture, un premier pour le visage et un deuxième pour le corps. La capture volumétrique du sujet prend alors une quinzaine de minutes. Ensuite, les données récoltées et capturées à une vitesse de 1Go par seconde servent à entraîner des systèmes d’intelligence artificielle qui s’occupent de générer l’avatar.

Autrement dit, le dispositif n’est pas à la portée de tous, mais Facebook Reality Labs travaille d’arrache-pied pour le rendre disponible avec un simple casque VR, en utilisant les caméras, accéléromètres et gyroscopes intégrés.