Spotify porte plainte contre Apple devant la Commission Européenne

Sur le web

Par Remi Lou le

Spotify a décidé de porter plainte contre Apple auprès de la Commission Européenne. Le géant du streaming musical accuse la firme de Cupertino de désavantager Spotify afin de mettre en avant Apple Music.

La guerre entre Spotify et Apple s’envenime. Le géant du streaming musical accuse le Californien de pratiques déloyales pour avantager son propre service de streaming en ligne, Apple Music, au détriment de Spotify. Après avoir tenté d’agir directement auprès d’Apple, Spotify se tourne aujourd’hui vers la Commission Européenne afin de prendre des mesures pour « assurer une concurrence loyale ».

La taxe Apple de 30% en ligne de mire

La commission de 30% qu’Apple prélève sur les abonnements est dans le viseur de Spotify. Surtout depuis qu’Apple a lancé sa propre offre concurrente, Apple Music.

« Si nous payions cette taxe, cela nous obligerait à gonfler artificiellement le prix de notre abonnement Premium bien au-dessus du prix d’Apple Music. Et pour que nos prix restent concurrentiels pour nos clients, nous ne pouvons pas le faire » affirme Daniel Ek, le PDG de Spotify

Afin de contourner cette taxe de 30%, Spotify essaye tant bien que mal de se passer du système de paiement d’Apple, à l’instar de Netflix qui a également stoppé toute possibilité d’abonnement depuis un iPhone ou un iPad. 

Quelles mesures ?

Le géant du streaming musical demande devant la Commission Européenne un traitement équivalent entre Spotify et Apple Music. Le suédois demande également à Apple de ne pas forcer ses utilisateurs à utiliser son système de paiement, et que  les magasins d’applications ne soient pas autorisés à s’immiscer dans les communications entre services et utilisateurs.

En 2017, Google avait déjà été condamné à verser une amende de 2,42 milliards d’euros à la Commission Européenne dans une affaire similaire. La firme de Mountain View était accusé d’avoir favorisé son service Google Shopping au détriment de la concurrence.