Intelligence artificielle : La Chine s’apprête à dépasser les États-Unis dans le domaine de la recherche

Il y a moins de deux ans, en juillet 2017, la Chine publiait un ambitieux rapport dans lequel elle promettait de devenir le leader mondial de l’intelligence artificielle d’ici 2030. Jusqu’à présent détenu par les États-Unis, ce titre pourrait bien changer de mains plusieurs années avant la date promise.

Crédit : Pixabay

Dans une récente recherche publiée par l’Allen Institute Artificial Intelligence explique en effet que si les États-Unis sont (pour le moment) encore les maîtres en la matière, la Chine aurait déjà dépassé la concurrence sur le plan théorique. Après avoir analysé plus de deux millions d’articles universitaires publiés entre 1982 et 2018, l’étude montre ainsi que l’Empire céleste a largement rattrapé son retard, et que si les tendances actuelles se confirmaient, il culminerait bientôt en tête des études les plus citées au monde.

En 1982, les 10% d’études les plus citées dans le monde autour de l’intelligence artificielle comptaient 47% de recherches américaines, contre 0% chinoises. Une tendance qui s’est largement inversée en 2018, puisque les États-Unis stagnent aujourd’hui à 29%, tandis que la Chine a largement rattrapé son retard, en se positionnant à 26%. Si le rôle du géant asiatique dans le futur de l’intelligence artificielle ne fait aujourd’hui aucun doute, il faudra sans doute attendre 2025 pour confirmer les prévisions avancées par l’Allen Institute.

Source: AI2