Métro parisien : quand les panneaux publicitaires se mettent à vous suivre à la trace

Urban Mobility

Par Remi Lou le

Dans les transports en commun franciliens, de nombreux panneaux publicitaires sont équipés d’outils de mesure d’audience qui scannent vos smartphones.

On pensait la mesure précise d’audience des publicités réservée au web. Il semble finalement que les publicitaires ont trouvé un moyen insolite de calculer précisément l’audience d’un écran publicitaire.

Quand les publicités ont des yeux

Dans les couloirs du métro parisien, certains écrans publicitaires sont dorénavant équipés d’un système permettant de suivre à la trace les usagers en scannant leurs smartphones.

Pour vérifier si un panneau publicitaire est équipé de ce système, il suffit de regarder sur les côtés de l’écran, et d’y dénicher la mention « Ce mobilier est équipé d’une mesure anonyme de l’audience opérée par Retency pour le compte de Metrobus ». Metrobus n’est autre que la régie publicitaire s’occupant des affichages dans les transports en commun en Île-de-France.

Afin de calculer l’audience d’un de ces écrans publicitaires, le système mis en place par Metrobus se charge de capter les ondes Wi-Fi et/ou Bluetooth des smartphones qui passent aux environs, et donc des passants. Le site officiel de Retency indique qu’ils ont bien reçu une autorisation de la CNIL pour traiter les données des usagers.

Donner ses informations pour se désinscrire

Vous restez totalement anonyme, tant que vous ne demandez pas à vous désinscrire. Pour ne plus rester inscrit à ce traçage publicitaire dans les transports en commun en Île-de-France, il vous faut communiquer l’adresse MAC unique de la puce Wi-Fi et de la puce Bluetooth de votre smartphone, ce qui revient à donner vos informations personnelles pour ne plus transmettre ses informations personnelles (assez tordu, oui).

Si toutefois vous souhaitez vraiment vous désinscrire, voici comment faire :

  • Rendez-vous sur la page de Rentency
  • Indiquez l’adresse Wi-Fi de votre appareil
  • Indiquez l’adresse Bluetooth de votre appareil
  • Validez le formulaire.

6 réponses à “Métro parisien : quand les panneaux publicitaires se mettent à vous suivre à la trace”

  1. S’ils pouvaient dépenser autant d’argent dans la réfection des rames de RER ….
    Quand on voit à la défense que dans un couloir (accès ligne L et U), il y a 24 écrans qui diffusent la même pub en même temps..oui, 24!..après on va vous parler d’écologie….

  2. Je ne dis pas le contraire.
    Mais si l’on veut un retrait des pubs, il faut aussi accepter une augmentation des prix pour compenser la perte financière.

  3. erreur communément acceptées…

    les publicités coûtent beaucoup d’argent globalement mais rapportent a certains, c’est la principe du coût par répartition.

    Pour simplifier, la publicité est financée par une augmentation globale de tous les produits de consommation qui intègrent ce coût par défaut, y compris ceux qui n’ont pas de publicité par le biais des divers acteurs.

    Sans publicité, vous paieriez un peu plus cher certains produits mais moins cher tous les autres.

    Le but de la publicité reste de faire vendre un produit, au détriment des autres, pas de faire gagner globalement de l’argent. Et pour le moment, toute augmentation locale de gain donne une perte globale (du fait des interactions entre les prix selon les marchés)

    La finance est complexe 🙂

  4. « Pour simplifier, la publicité est financée par une augmentation
    globale de tous les produits de consommation qui intègrent ce coût par
    défaut, y compris ceux qui n’ont pas de publicité par le biais des
    divers acteurs. »

    Pouvez vous détailler l’augmentation des coûts des produit sans publicité par le biais des divers acteurs dont la cause est la publicité ?
    Comment établissez vous un lien de cause à effet entre l’ajout d’une publicité dans un metro et l’augmentation du prix d’un produit sans lien avec cette publicité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *