Telegram permet désormais de supprimer complètement ses conversations, même sur les téléphones des autres

Android

Par Amandine Jonniaux le

Une fonctionnalité qui pose certaines questions chez les utilisateurs de l’application.

Crédits : Telegram

Exit les messages larmoyants et avinés envoyés à un ex à 4 heures du matin. L’application Telegram permet désormais de supprimer toutes les archives d’un message ou d’une conversation, afin qu’il n’en reste plus “aucune trace”, comme le dévoilait un communiqué publié en début de semaine.

“Un vieux message que vous avez oublié peut être sorti de son contexte et utilisé contre vous des décennies plus tard” – Pavel Durov, fondateur Telegram

Concrètement, Telegram autorise désormais ses utilisateurs à supprimer des messages d’une conversation privée, qu’ils en soient ou non les auteurs, et ce, sur tous les téléphones dans laquelle la conversation est stockée. Jusqu’à présent, le service de messagerie permettait de supprimer ses propres messages uniquement, dans un délai de 48 heures. De son côté, WhatsApp permet de supprimer des messages d’une conversation sur tous les appareils, mais garde une trace de l’action via un indicateur de message supprimé.

Oui mais…

Si cette évolution du service de messagerie promet d’être plus respectueuse de la vie privée sur les réseaux sociaux, et notamment du droit à l’oubli, elle pointe malgré tout un problème de taille. Contrairement à WhatsApp qui garde des traces de suppression des messages, Telegram n’indiquera pas qu’une partie de la conversation a été supprimée par un utilisateur, ce qui pourrait profiter à des internautes mal intentionnés. Interrogé à ce sujet par The Verge, le fondateur de l’application reconnaît le problème, sans pour autant y apporter de réponse, concluant simplement “Nous y avons réfléchi très sérieusement, mais nous pensons que le plus important est que vous ayez le contrôle de vos traces numériques”.

À LIRE AUSSI SUR CE SUJET Telegram est interdit en Russie

Source: Telegram