Apple et Qualcomm trouvent un terrain d’entente, Intel abandonne son modem 5G

Apple

Par Remi Lou le

Apple et Qualcomm viennent de se réconcilier. Le fondeur de San Diego équipera bien les iPhone avec ses modems 5G. La décision d’Apple de se réconcilier avec son ennemi juré n’est pas anodine, puisque Intel a annoncé dans la nuit abandonner son modem 5G, celui qui était censé équiper les futurs iPhone.

Apple vient d’enterrer la hache de guerre avec Qualcomm, avec lequel la firme était en pleine bataille judiciaire. Finalement, les deux entreprises ont trouvé un terrain d’entente mettant fin aux poursuites entre les deux parties. Apple aurait semble-t-il sorti le chéquier afin de faire cesser cette guerre, puisque Qualcomm réclamait près de 7,5 milliards de royalties ainsi que 15 milliards de dommages et intérêts. Le montant qu’Apple a déboursé pour faire stopper la guerre avec Qualcomm n’a pas été communiqué.

Apple et Qualcomm signent pour six ans

Si Apple s’est résigné à mettre fin à la guerre judiciaire qui l’opposait à Qualcomm, c’est parce que la firme de Cupertino n’a pas vraiment le choix. Depuis plusieurs mois, le constructeur californien cherche sans succès un modem 5G pour ses futurs iPhone, jusqu’à demander à Samsung qui a refusé de fournir le leur. Même Huawei a annoncé vouloir équiper les iPhone avec son modem 5G. Pourtant, difficile de croire qu’Apple s’associe à Huawei, alors que la marque chinoise est dans collimateur du gouvernement américain pour des soupçons d’espionnage.

Finalement, Apple se tournera bien vers Qualcomm pour ses modem 5G. Les deux sociétés ont signé un contrat de licence de six ans comprenant un contrat d’approvisionnement pluriannuel pour les puces 5G.

Intel abandonne son modem 5G

Quand Apple était encore en guerre avec Qualcomm, et après le refus de Samsung, la firme de Cupertino n’avait plus d’autres choix que de se tourner vers Intel, son partenaire qui équipe déjà les iPhone en modem 4G. Le problème, c’est que Intel est très en retard sur la 5G, jusqu’à finir par carrément abandonner son modem. La décision a été annoncé durant la nuit par Bob Swan, CEO d’Intel, via un communiqué :

« Nous sommes très enthousiastes autour de l’opportunité offerte par la 5G et de la ‘cloudification’ du réseau, mais dans le secteur des modems pour smartphones, il est devenu évident qu’il n’existait pas de solution pour rester rentable. »

Source : @Intel

Il n’y aura donc pas de XMM 8160, la puce 5G en préparation chez Intel. Malgré tout, cette puce ne semblait clairement pas prête, et encore moins pour équiper des iPhone qui sont produits chaque année en quantités astronomiques.

Avec tout ce temps perdu, Apple risque bien de ne pas sortir d’iPhone 5G avant l’année prochaine, comme c’était prévu. En revanche, face à la déferlante de smartphones 5G qui débarque cette année, les iPhone 2019 risquent de faire bien pale figure, à moins qu’Apple ne change ses plans en vitesse pour rester compétitif face à une concurrence qui ne fait que s’accroître.

Source: MacG