Les Etats-Unis vont imposer aux touristes de renseigner leurs réseaux sociaux pour obtenir un visa

Sécurité

Par Henri le

Obtenir un visa pour les États-Unis n’est pas toujours une partie de plaisir. Et le pays va demander encore plus d’informations aux demandeurs dans les mois à venir.

Chaque année, quinze millions de personnes demandent un visa pour les États-Unis. Un nombre important, qui représente un véritable défi pour la sécurité intérieure. Le pays requiert ainsi de nombreuses informations de la part des ressortissants étrangers. Ces derniers vont d’ailleurs bientôt devoir renseigner leurs comptes sur les réseaux sociaux depuis les cinq dernières années, ainsi que leur numéro de téléphone et leur adresse mail (via AP News).

Cette liste ne couvre qu’un nombre limité de services, mais il est possible de renseigner ses comptes sur d’autres réseaux sociaux qui ne sont pas présents. On voit malgré tout mal les gens se prêter à ce jeu. Certains diplomates et représentants d’état ne seront pas concernés par cette requête. Le but est bien sûr de tenter de détecter les extrémistes de tout bord, qui évoquent leurs idéologies en ligne, comme ce fut le cas avec les auteurs de la tuerie de San Bernardino en 2015.

« Le ministère a adapté son formulaire de demande de visas, pour obtenir des informations complémentaires de la part des demandeurs. »

Cette mesure n’est pas complètement neuve puisqu’elle a été annoncée en 2017. Par ailleurs, ces informations spécifiques étaient déjà demandées aux voyageurs s’étant rendus dans des zones contrôlées par des organisations classées comme terroristes. Cela représentait déjà environ 65 000 personnes. Le déploiement massif de la mesure pour des millions de personnes risque de rendre la vérification nettement plus complexe. Reste à voir si cela s’avèrera vraiment utile sur le long-terme.