Impôts : Le site du gouvernement crash 24 heures avant la date butoir

Sans doute à cause d’une trop forte affluence, le site impots.gouv.fr était inaccessible hier soir, 24 heures seulement avant la date limite pour déclarer ses revenus en ligne. Un bug de dernière minute qui a suscité de vives réactions de la part des internautes, et qui a obligé le gouvernement à repousser l’échéance de 48 heures.

Crédits Stevepb via Pixabay CC

Vous aviez décidé de payer vos impôts hier soir, quelques heures seulement avant la date butoir ? Vous n’étiez visiblement pas les seuls. Lundi 3 juin, le site impots.gouv.fr a connu un bug sans précédent, sans doute dû à une trop forte affluence de dernière minute. Résultat, 24 heures avant le délai imparti, les espaces de déclarations en ligne étaient tout simplement inaccessibles. Un bug qui a été repéré à partir de 22h30, et qui a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, plusieurs contribuables ont ainsi apostrophé le compte de la Direction des Finances publiques et celui d’Impôts Service, qualifiant ce bug de “honte” à quelques heures de la date butoir.

Afin de soulager les esprits des Français, et la bande passante du site, c’est finalement le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin qui a pris la parole sur Twitter hier soir, en expliquant que “l’afflux trop important de connexion de derniers moments (connaissait) quelques difficultés”. Face à cet épineux problème, le gouvernement a ainsi pris la décision de laisser 48 heures de plus aux contribuables pour réaliser leur déclaration de revenus. Alors que la date limite était jusqu’à présent fixée à ce soir minuit, il sera ainsi possible de payer ses impôts jusqu’à jeudi soir, à 23h59. Un délai qui devrait permettre aux nombreux retardataires de souffler un peu avant l’échéance. Pour rappel, la déclaration en ligne n’était pas (encore) obligatoire cette année, mais elle permettait de bénéficier d’un délai supplémentaire.

Source: LCI