Couverture 4G : un train de retard pour Free Mobile

Télécom

Par Olivier le

Petit à petit, Free gagne du terrain en matière de couverture de la population en 4G. Mais l’opérateur est toujours en retrait par rapport à la concurrence.

En matière de couverture de la population en 4G, Free Mobile comble le terrain face à Orange, SFR et Bouygues Telecom, mais le trublion du marché de la téléphonie en France doit encore faire des efforts pour rattraper la concurrence. C’est ce qui ressort de la lecture des derniers chiffres du tableau de bord de l’Arcep, le « gendarme » des télécoms.

Une couverture à déployer rapidement

Au premier trimestre, Free couvrait 93% de la population française en 4G (et 71% du territoire) avec 12 076 sites équipés 4G et activés, pour un total de 14 718 sites déployés. Les trois autres opérateurs affichent chacun une couverture de la population en 4G de 99%. L’opérateur de Xavier Niel doit donc encore produire son effort pour faire aussi bien que ses camarades.

Thomas Reynaud, le président d’Iliad (la maison-mère de Free), a récemment assuré que l’opérateur allait atteindre les 96% dans les « 6 à 7 mois ». Une marque effacée par Orange dès septembre 2017. SFR et Bouygues Telecom sont parvenus à ce niveau de couverture deux mois après l’opérateur historique.

Le tout intervient dans un contexte où il va falloir s’intéresser de près au déploiement des réseaux 5G. Cela devrait bouger dans le courant de l’été, quand le gouvernement et l’Arcep auront décidé de la manière dont les enchères vont se dérouler pour l’attribution des fréquences.

Source: EDCom