Netflix : comment utiliser la nouvelle fonctionalité « Picture-in-Picture »

Série

Par Antoine le

Netflix déploie une nouvelle fonctionnalité Picture-In-Picture, qui permet de “détacher” la vidéo et de la réduire pour garder un œil dessus tout en faisant autre chose. Petit mode d’emploi. (note : l’application Windows Netflix noircit automatiquement toute capture d’écran).

Le problème ne se posera certainement pas pour les adeptes du double-écran. Les autres en revanche, sont certainement frustrés de ne pas pouvoir regarder leurs films et séries d’un œil, ou de devoir enchaîner les Alt+Tab dès que la tension semble monter d’un cran. Si vous vous reconnaissez dans cette phrase, Netflix a pensé à vous : avec le Picture-In-Picture (PiP), vous pourrez vaquer à vos occupations tranquillement puisqu’une petite fenêtre avec votre vidéo vous suivra au gré de votre navigation.

Le Windows Store, où se cache l’appli Netflix.

Mais attention : cette fonctionnalité n’est pour l’instant qu’un test, et elle n’est pas disponible pour la version navigateur de Netflix, mais uniquement sur l’Application Windows. Oui, vous avez bien lu : il s’agit de des logiciels disponibles sur le Windows Store, accessible en renseignant vos identifiants Microsoft.

Une fois l’application installée, vous aurez accès au Netflix que vous connaissez déjà. A un détail près : la présence d’une icône supplémentaire, représentant de façon assez explicite un rectangle dans un cadre.

Le bouton PiP, en bas à droite. © Netflix

En cliquant dessus, la fenêtre se rétrécit et vous pourrez la déplacer où bon vous semble : elle restera au premier plan, vous permettant de parcourir le Journal du Geek tout en louchant sur Netflix. Une excellente nouvelle pour tout binge-watcher compulsif; un peu moins pour votre productivité et votre capacité d’attention…

Le combiné Journal du Geek – Netflix, ou le summum du luxe

Pas vraiment d’intérêt pratique en l’état

Nombre d’entre vous devraient déjà être familiers de ce type de fonctionnement, déjà intégré à la version mobile de Netflix ou encore à un certain nombre d’applications Android, comme YouTube. Il y a cependant fort à parier que bon nombre d’utilisateurs ne prendront pas la peine de passer par l’obscure Windows Store et préféreront continuer avec la version navigateur, tant ce dernier est snobé par l’archi-majorité des utilisateurs de Windows… Il faudra donc se rabattre sur des services tiers, comme ceux proposés par de nombreux navigateurs, ou attendre que cette fonctionnalité soit déployée sur la version navigateur. Une impatience qui ne devrait pas être trop difficile à canaliser, tant la nouveauté apparaît anecdotique en l’état…