L’émission Strip Tease revient sur RMC Story en juillet

Série

Par le

RMC Story a annoncé le retour de l’émission culte des années 90, “Strip Tease”, sept ans après son arrêt. La chaîne a précisé sur Twitter que la série “documentaire” reviendrait “ le samedi 27 juillet à 20h55 sur RMC Story”.

© YouTube/StripTeaseOfficiel

D’après l’Express, treize épisodes seraient prévus au total. Une première salve de trois épisodes est en cours de production pour l’instant. D’après BFMTV (qui fait partie du même groupe que RMC Story), ce premier volet s’intitulera “Les Professionnels”, et chaque épisode suivra une personne au métier hétéroclite.

Le premier épisode suivra  “L’As du Falafel”, un incontournable de la Rue des Rosiers à Paris. Le deuxième racontera l’histoire de Jean-Pierre, taxidermiste de son état. Enfin, le troisième épisode suivra le quotidien de Charlie K., un dératiseur du 19e arrondissement de Paris.

Un succès retentissant entre “culte” et “voyeuriste”

Strip-Tease a marqué toute une génération au fer rouge à sa sortie sur France 3 en 1992. L’émission revendique de traiter des “sujets de société” dans des documentaires d’un nouveau genre, où les commentateurs s’effacent le plus possible au profit des protagonistes. Ceux-ci ont donc le champ libre pour expliquer leur vie, leurs passions et leurs doutes dans des séquences tantôt drôles, tantôt complètement loufoques. Un objectif assumé de retranscrire la vie des sujets de la façon la plus brute possible… de les “déshabiller”, en somme.

Si une partie du public plébiscite ce côté brut de décoffrage, l’émission n’a pas suscité que des éloges. En s’attardant dans de longues séquences sans commentaires sur des protagonistes pour le moins hétéroclites, présentant parfois des difficultés d’élocution, Strip-Tease a souvent suscité la polémique. Cette plongée dans l’intimité des gens a parfois été taxée de “voyeurisme” ou de “mépris social”.

Un remake qui hérisse le poil de l’équipe originale

A noter que ces trois prochains épisodes (et probablement les suivants) seront réalisés par une société de production Bruxelloise nommée Matchpoint. Un fait dont n’aurait pas été avertis les créateurs originaux Jean Libon et Marco Lamensch, qui regrettent de n’avoir été “ni consultés, ni avertis” selon Le Parisien. Ils remettent en question le choix de la société belge, et déplorent que “sous le nom de Strip-Tease, une chaîne privée française va diffuser […] une copie d’une émission emblématique du service public”. Ils dénoncent aussi des “économies de moyens” qui les inquiètent par rapport au résultat final.

Reste à attendre le 27 juillet pour savoir si ces nouveaux épisodes s’inscriront au moins en partie dans la continuité de l’œuvre originale ou si les protestations des créateurs se révèlent justifiées. En attendant, les épisodes originaux sont disponible sur la chaîne officielle de l’émission originale.