Alors que Netflix vient d’augmenter ses prix, ses résultats subissent un fort ralentissement

Business

Par Henri le

Le géant du streaming en ligne avait débuté l’année sur les chapeaux de roue, mais le second trimestre est nettement moins encourageant.

L’année 2019 s’annonçait exceptionnelle pour Netflix, mais la firme va peut-être devoir revoir ses ambitions à la baisse. Après avoir convaincu 9,6 millions d’abonnées lors du premier trimestre (pour un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars), ses récents résultats montrent des signes de ralentissements.

Certes, les finances ne sont pas dans le rouge, surtout que le cap des 150 millions de souscriptions est désormais passé. Les trois derniers mois ont notamment permis de recruter 2,83 millions de clients. Mais les prévisions tablaient sur cinq ! Plus étonnant encore, le marché américain montre des signes de réel repli. La firme visait 350 000 clients supplémentaires, mais elle en a finalement perdu 130 000. Une première en sept ans. Plusieurs éléments permettent de comprendre ces chiffres.

On constate en effet que la baisse des résultats coïncide majoritairement avec les pays qui ont connu une nouvelle hausse tarifaire. Chez nous, l’offre la plus complète coûte en effet 15,99 euros tandis que la version standard s’affiche désormais à 11,99 euros. Soit une augmentation située entre un et deux euros.

Il faut évidemment prendre en compte une concurrence qui s’organise. Les abonnées d’Amazon Prime Vidéo augmentent à grande vitesse, HBO résiste, tandis que d’autres plateformes (comme Disney+, WarnerMedia ou Apple TV+) se mettent en place. Si chacune d’entre elles désire récupérer les droits de leurs contenus, le catalogue de « séries phares » de Netflix pourrait s’appauvrir.

C’est d’ailleurs pour cela que le groupe mise beaucoup sur des œuvres originales. Mais leur réception est pour l’instant assez mitigée. On imagine que ce premier recul va faire réagir en haut lieu. La fin de l’année devrait néanmoins être propice aux réabonnements, car le calendrier des séries est plutôt clément. Le retour de Stranger Things ou La Casa de Papel pourrait faire repartir les chiffres à la hausse. On attendra donc la fin de l’année pour tirer un premier bilan.