Alpha 7R IV : Sony dévoile par surprise un nouveau boîtier hautement désirable

Photo

Par Remi Lou le

Sony a pris tout le monde de court en dévoilant non pas l’Alpha 7S III, mais un nouveau boîtier au capteur de 61 Mpx. Voici le Sony Alpha 7R IV ! 

Source : @Sony

On s’attendait à voir arriver l’A7S III, toujours attendu au tournant par de nombreux vidéastes, mais c’est finalement une toute nouvelle génération que Sony a dévoilé durant un événement spécial organisé le 16 juillet. On vous présente donc le Sony A7R IV, un boitier plein format plein de promesses avec son capteur à la définition de 61 Mpx.

Un monstre au capteur surdimensionné

Avec son capteur BSI CMOS full frame (24x36mm) de 61 Mpx stabilisé sur 5 axes, le Sony A7R IV fait fort et promet des images d’une qualité éblouissante. Malgré une telle définition sur un capteur plein format, le boîtier est capable de prendre des rafales à 10 i/s en pleine définition. Forcément, de telles performances vont demander des stockages ultra-rapides, et le boîtier se dote pour cela de deux ports cartes SD compatibles USH-II, là où l’A7R III s’en contentait d’un seul port USH-II.

Source : @Sony

On note également l’apparition d’un mode pixel shift permettant de créer des clichés de 240 Mpx en combinant pour cela de multiples images. Pour le plus grand bonheur des photographes, l’A7R IV se dote d’un viseur de 5,76 Mpx, contre « seulement » 3,36 Mpx pour son prédécesseur.

Source : @Sony

Enregistrement vidéo en 4K avec détection des yeux

Les modèles « R » des Sony Alpha sont généralement plutôt tourné vers la photographie avec des capteurs plus définis, quand les modèles « S » sont davantage portés sur la vidéo. Pourtant, le dernier boitier de la firme japonaise ne démérite pas en vidéo, et gagne quelques fonctionnalités bienvenues. Ainsi, comme son prédécesseur, il est capable de filmer en 4K plein format sans crop, mais surtout, l’autofocus est largement amélioré et permet désormais une reconnaissance des yeux en temps réel, là ou son prédécesseur se contentait d’une reconnaissance du visage en vidéo. L’autofocus passe ainsi à 567 points à détection de phase et couvre près de 74% de l’image.

Source : @Sony

Pour finir, côté design, on ne change pas une équipe qui gagne. Le boitier conserve les courbes caractéristiques des Alpha, mais gagne tout de même une molette supplémentaire sur le côté droit. Le Sony A7R IV sortira en septembre 2019 pour 4 000 euros en France. Il s’accompagnera d’un grip batterie, appelé VG-C4EM, qui sera vendu séparément pour 450 euros.