Pour la première fois depuis 2012, l’iPhone représente moins de la moitié des revenus d’Apple

Apple

Par Remi Lou le

Avec 53,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur le dernier trimestre, Apple affiche une progression de 1% par rapport à l’année dernière. Son smartphone phare continue de chuter, mais la firme compense avec ses services.

Apple vient de révéler ses résultats pour le dernier trimestre, s’étendant d’avril à juin 2019, et bien qu’ils semblent mauvais à première vue, avec une baisse conséquente des ventes d’iPhone (-11,81% par rapport au même trimestre en 2018), la firme de Cupertino semble tenir son navire à flot puisque ses revenus progressent de 1%, notamment grâce aux services.

L’iPhone n’a plus la côte

À force de basses consécutives chaque trimestre depuis fin 2018, l’iPhone s’écroule peu à peu, si bien qu’il représente aujourd’hui moins de la moitié des revenus d’Apple. Cela n’est pas arrivé depuis… 2012. Au dernier trimestre, les ventes d’iPhone ont généré 26 milliards de dollars, soit 48% du chiffre d’affaire global d’Apple. Avec une baisse de presque 12% par rapport à l’an dernier, c’est tout de même mieux que le trimestre précédent, durant lequel l’iPhone enregistrait une lourde baisse de 17% des ventes de son smartphone phare.

L’iPhone a longtemps été la poule aux oeufs d’or de la firme, jusqu’à représenter les deux tiers des revenus d’Apple pendant de longues années. Mais entre hausses généralisées des prix, manque de nouveautés, essor de la concurrence et un contexte morose des ventes de smartphone dans le monde, Apple n’a plus le choix, il lui faut un nouveau relai de croissance. C’est en tout cas la stratégie mise en place par la firme avec ses services, et il semblerait qu’elle soit payante.

L’essor des services : au coeur de la stratégie d’Apple

Si les revenus d’Apple sont parvenus à progresser de 1%, quand bien même les ventes d’iPhone s’écroulent, c’est notamment par l’essor des services. Cumulés, Apple Music, iCloud, l’App Store, et les autres services d’Apple ont représenté près de 21% des revenus de la firme. Cela devrait davantage s’intensifier dans les mois à venir, alors qu’Apple a annoncé une pléthore de nouveaux services, entre son service de vidéo en streaming Apple TV+ et le service de jeux vidéo Apple Arcade.

Mis à part les services et l’iPhone, les Mac ont représenté 11% des revenus d’Apple ce trimestre, la catégorie « autres produits », qui regroupe l’Apple Watch ou les AirPods en ont générés 10%, et enfin vient l’iPad avec 9%.