Apple perd sa place de troisième plus gros vendeur de smartphone au monde

Apple

Par Remi Lou le

Après s’être fait voler la deuxième place durant l’été 2018 par Huawei, cette fois Apple sort du podium, et lègue sa troisième place de plus gros vendeur de smartphone à Oppo.

Ce qui devait arriver arriva : Apple vient de perdre sa place dans le podium des trois plus gros vendeurs de smartphones au monde. Pendant longtemps installé à la deuxième place, juste derrière Samsung, le constructeur californien avait dû céder sa seconde place à Huawei il y a pile un an. Cette fois, le créateur de l’iPhone vient même de tomber du podium, en se faisant arracher la troisième place par le chinois Oppo, selon IHS Markit.

Source : Apple

Apple se fait détrôner par Oppo

Apple aurait ainsi livré 35,3 millions d’iPhone entre avril et juin, quand Oppo en écoulait 36,2 millions. Samsung conserve assez largement la première place avec 75,1 millions d’unités vendues et Huawei progresse toujours, malgré ses déboires avec le gouvernement américain, en livrant 58,7 millions de smartphones.

Après avoir enchaîné les baisses consécutives, les ventes d’iPhone se sont écroulées plus largement au dernier trimestre, jusqu’à représenter moins de la moitié du chiffre d’affaires de la Pomme (48%). Une première, alors que la firme de Cupertino a longtemps compté sur son smartphone phare, qui représentait pendant longtemps les deux tiers de ses revenus.

En cause, le manque de nouveautés des derniers modèles et les tarifs astronomiques pratiqués par la Pomme, mais aussi un contexte particulièrement morose des ventes de smartphones dans le monde, alors que les renouvellements se font plus rares qu’auparavant. Pourtant, cela n’explique pas tout, puisque Huawei s’en est très bien sorti et se paye même le luxe d’enregistrer une forte croissance malgré ses déboires avec les États-Unis.

« Après un excellent premier trimestre, Huawei a été l’un des rares fabricants de smartphones à inverser la tendance négative générale du marché par une augmentation des ventes en Chine » a déclaré Jusy Hong, directeur de recherche et d’analyse d’IHS Markit.