Google Stadia Connect : Une vingtaine de jeux mais pas de nouvelle licence, ce qu’il fallait retenir de l’annonce du 19 août

Jeux-Video

Par Amandine Jonniaux le

Comme promis, Google dévoilait ce soir son nouveau Stadia Connect. Une présentation d’un peu plus d’une demi-heure, focalisée sur l’annonce de quelques-uns des titres qui composeront le line-up du service.

Crédits Google

C’est ce soir à 19H, heure française, que Google a sonné le coup d’envoi de son désormais traditionnel Stadia Connect, l’émission en ligne du géant du web consacrée à son service de jeux vidéo par abonnement. Avec un lancement prévu pour novembre prochain, et la promesse d’un jeu gratuit par mois, le catalogue de Stadia s’étoffe peu à peu. Ce dernier est évidemment amené à s’agrandir, mais on pourra notamment profiter de l’un des titres les plus attendus de l’année prochaine, avec Cyberpunk 2077, dont la sortie est prévue le 16 avril 2020. Largement mis en avant ce soir, le jeu de CD Projekt a pourtant été rejoint par quelques autres licences de taille : Borderlands 3, Mortal Kombat 11, qui nous promet selon les développeurs une expérience de jeu résolument plus fluide, rapide, exigeante et avec toujours plus de fatalités, mais aussi Watch Dogs Legions, Attack on Titans 2 Final Battle, Grid, le MMO The Elder Scrolls Online, ou encore Doom Eternal. La très populaire licence Farming Simulator sera également de la partie, avec un 19e opus qui sent déjà bon les champs de blé. Si on savait déjà que Destiny 2 ferait partie des piliers de Stadia au moment de la sortie du service, on a également aperçu brièvement quelques images de Shadowkeep, le nouveau contenu du FPS futuriste de Bungie.

En tout, ce sont finalement 18 nouveaux titres qui ont été annoncés pour le catalogue Stadia. Des jeux cultes pour la plupart, comme Windjammers 2, dont le premier opus était sorti sur Neo-Geo en 1994, ou particulièrement prometteurs, comme Darksider Genesis, le Diablo like d’Airship Syndicate, dont le lancement est prévu un peu plus tard dans l’année. On note aussi la présence de Superhot, le FPS à l’esthétique originale qui (coïncidence), a fait son arrivée aujourd’hui sur Nintendo Switch. Vous l’aurez compris, pas de nouvelle licence ni de jeu inédit au programme ce soir, même si Google promet d’autres rendez-vous riches en annonces avant le lancement de son service.

Les jeux annoncés ce soir

  • Gods & Monsters
  • Cyberpunk 2077
  • Destiny Shadowkeep
  • Kine
  • Darksiders Genesis
  • Orcs Must Die 3
  • Windjammers 2
  • Destroy All Humans Remake
  • Mortal Kombat 11
  • Superhot
  • Farming Simulator 19 Platinium Edition
  • Samurai Shodown
  • Grid
  • Doom Eternal
  • Attack on Titans 2 Final Battle
  • The Elder Scrolls Online
  • Borderlands 3
  • Watch Dogs Legions

5 réponses à “Google Stadia Connect : Une vingtaine de jeux mais pas de nouvelle licence, ce qu’il fallait retenir de l’annonce du 19 août”

  1. même sur une liste vous n’arrivez plus à la faire sans erreur / doublon, le « travail » de rédaction doit être bien relu…

  2. Je me suis toujours demandé si les personnes laissant ce genre de commentaires étaient eux prêt à accepter qu’un mec lambda qui ne connait rien à leur taf se permette de faire des critiques/remarques désobligeantes…

    Calme toi mon grand.

  3. Rien à voir avec le fait de connaitre leur taf ou non. Les erreurs d’inattention traduisent un manque de sérieux, quel que soit le métier. Tenir une liste correcte ne requiert aucune expertise de rédaction et c’est d’ailleurs un constat factuel qui est fait ici.

    Je me suis toujours demandé si ceux qui défendaient les « accusés » de manière anonyme, n’étaient pas les accusés eux-même.

    Prends du recul mon petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *