Facebook lance la fonctionnalité « Activité en dehors de Facebook »

Sur le web

Par Antoine le

Chose promise, chose due : l’outil permettant de dissocier son historique de navigation de son compte Facebook, né des suites de l’ affaire Cambridge Analytica, commence enfin son déploiement après plusieurs mois de délai. Il faudra encore patienter pour le voir arriver en France.

Il y a presque un an et demi, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg annonçait avoir tiré des enseignements de l’affaire Cambridge Analytica, qui a fini de mettre à mal une image déjà écornée auprès du grand public. Il a présenté plusieurs mesures, dont la promesse de pouvoir enfin sectionner le lien jusque-là inextricable entre le compte Facebook d’un utilisateur et son historique de navigation. Après moult retards, Facebook dévoile « Activité en dehors de Facebook », un outil qui permet de voir et contrôler les informations que les applications et sites web partagent avec Facebook.

La fonctionnalité, en cours de déploiement, sera dans un premier temps proposée en Espagne en Irlande et en Corée du Sud. Elle permet de voir un résumé des applications et sites web qui envoient à Facebook des informations au sujet de votre activité, et d’effacer ces informations de votre compte si vous le souhaitez.

Plus précisément il sera possible de:

  • Voir un résumé des informations que d’autres applications et sites web ont envoyées à Facebook au moyen de nos outils professionnels en ligne ;
  • Déconnecter ces informations de votre compte si vous le souhaitez ;
  • Choisir de déconnecter votre future activité en dehors de Facebook de votre compte pour l’ensemble de votre activité en dehors de Facebook ou pour certaines applications ou certains sites web uniquement.

Si vous effacez votre historique en ligne, Facebook supprimera les informations permettant de vous identifier que les applications et sites web choisissent de lui envoyer. Le réseau social indique qu’il ne saura donc pas où vous avez été ni ce que vous avez fait sur Internet, et qu’il n’utilisera aucune information pour vous montrer des publicités sur Facebook, Instagram ou Messenger.

La date de déploiement en France ou aux États-Unis n’a pas encore été annoncée, mais devrait arriver dans “les mois qui viennent”, avant d’autres outils du même acabit.