Rambo Last Blood : Stallone revient dans un nouveau trailer sanglant

Cinéma

Par Antoine le

Le 25 septembre prochain, l’ultime combat du soldat le plus badass de l’histoire du cinéma sortira dans les salles. Pour patienter, la production nous gratifie d’un second trailer qui fait la part belle aux premières aventures de cette machine à tuer. Accrochez-vous, ça risque de saigner un peu.

Amateurs de sensations fortes, de testostérone à l’excès et d’explosions dans tous les coins, réjouissez-vous : Sylvester Stallone revient dans le rôle du plus badass des bérets verts, à l’occasion d’une nouvelle bande annonce qui promet du Rambo dans le texte.

Nous l’avions quitté en pleine mise au vert en Thaïlande, le voilà de retour au pays de l’Oncle Sam pour une retraite bien méritée. Il souffre toujours d’un syndrôme de stress post-traumatique important qu’il a du mal à canaliser, mais y parvient tant bien que mal grâce à sa nouvelle amitié avec une jeune femme. Celle-ci souhaite plus que tout aller retrouver son père biologique au Mexique, malgré les tentatives de dissuasion du vétéran. Il lui aurait simplement fallu se renseigner un peu sur Rambo pour savoir qu’il vaut mieux se fier à ses instincts…
Et forcément, ce qui doit arriver finit par arriver et la jeune femme se fait kidnapper par un redoutable cartel. Il n’en faut pas plus à notre machine à tuer : ni une, ni deux, Stallone ressort tout son attirail pour aller défendre la seule famille qui lui reste.

Une conclusion à la hauteur ?

A première vue, les fans de la série devraient en avoir pour leur argent. Rambo a vieilli et n’est plus que l’ombre du body-builder à la longue crinière qu’il a été un jour, mais le reste n’a pas bougé d’un iota. Et forcément, lorsqu’un expert des armes et styles de combat en tous genres qui n’a plus rien à perdre se trouve une cause à la hauteur de ses traumatismes, le résultat ne peut qu’être détonnant.

Le message a le mérite d’être limpide.

Cette bande-annonce recycle des passages des premiers films, notamment la voix du célèbre colonel du premier épisode avec cette réplique culte où il explique à ses soldats quel genre d’énergumène est John Rambo. Des propos confirmés sans ambiguïté -à supposer qu’il reste encore des sceptiques quelque part- par un trailer qui fleure bon la poudre et l’hémoglobine. Le cartel est prévenu : Papy Rambo en a encore sous le coude, et sa vengeance sera terrible ! Pour bien cerner ce qui attend les pauvres mexicains, voici un excellent tableau de filmgeek sur les « statistiques » de Rambo à chaque épisode. Le moins que l’on puisse dire, c’est que si la tendance se confirme, ils pourraient bien être des dizaines à faire les frais des névroses du pire de tous les vétérans du Vietnam.

Une bonne raison de se mettre en rogne.

On s’attend donc à du Rambo dans son jus, avec ses traditionnelles scènes d’action de haute volée. L’ensemble pourrait constituer une épitaphe à la hauteur, qui bouclerait alors cette série légendaire sur un épisode à la sauce Western survitaminé. Quoi de plus approprié pour ce mythe du cinéma américain ? Rendez-vous en salle le 25 septembre pour savoir si Rambo : Last Blood sera bien la boucherie attendue, et une digne conclusion pour la saga.