Spider-man pourrait quitter le MCU, faute d’accord entre Disney et Sony

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

L’homme-araignée est plus que jamais en danger. Alors que le personnage a conclu la troisième phase du MCU avec Spider-man Far from Home sorti le 3 juillet dernier, aucun accord ne semble avoir été trouvé entre les studios Disney et Sony, toujours propriétaire des droits sur la licence. 

Crédits Sony

Jusqu’ici, Spider-man faisait partie du Marvel Cinematic Universe au même titre que Captain America, Iron Man ou Thor. L’homme-araignée avait même eu droit à son propre long-métrage au début de l’été, avec Far from home, qui concluait la troisième phase du MCU après le tsunami Endgame. Pourtant, et faute d’un nouvel accord entre Disney et Sony, les aventures de Peter Parker en Europe pourraient bien être les dernières au sein du Marvel Cinematic Universe. Si l’on en croit les révélations du site Deadline, Disney aurait en effet demandé à Sony que les prochains films sur l’homme-araignée, ainsi que tous ceux ancrés dans son univers (comme Venom par exemple), soient financés en plus grande partie par le MCU, qui réaliserait ainsi davantage de recettes en cas de succès. Une offre que Sony a préféré refuser, souhaitant maintenir les termes actuels de leur accord, qui permet actuellement à Disney de toucher 5% des bénéfices du film. Il faut dire que le dernier long-métrage du super-héros a rapporté gros à Sony, puisque Far from home est devenu en quelques semaines le plus gros film jamais réalisé par le studio avec 1,109 milliard de dollars de recettes engrangées

Spider-man pourrait donc bel et bien disparaître du MCU, au profit de Sony, qui récupérerait ainsi la main sur l’homme-araignée, ainsi que sur ses prochains films, dont deux seraient déjà prévus avec Tom Holland et John Watts. Même si le lancement de la phase 4 du MCU pourrait marquer la disparition du super-héros au profit des nombreux autres dont les films ont déjà été annoncés, comme Thor, la Veuve Noire ou Docteur Strange, on a tout de même un peu de mal à imaginer qu’aucun accord ne soit trouvé d’ici là, Disney comme Sony ayant gros à perdre sur le sujet. 

Source: Deadline