Apple veut booster ses ventes en produisant un nouvel iPhone SE 2 plus grand que le précédent

Apple

Par Jason Mathurin le

Dans un ultime effort visant à booster ses ventes, Apple préparerait un nouvel iPhone SE 2 dont le lancement pourrait se faire au printemps 2020. Mais il n’affichera pas le même ratio que l’actuel 4 pouces.

L’iPhone SE actuel. Apple

Alors qu’on attend que Tim Cook dévoile le line-up de ses prochains smartphones, Apple préparerait un nouveau successeur à son iPhone SE, attendu au printemps prochain. Ce reboot du SE pourrait s’aligner sur le tarif du modèle de 2016, commercialisé à 489 euros pour sa version 16 Go. D’après trois sources anonymes, ce nouveau téléphone serait similaire en apparence aux iPhone de 2017, rapporte Apple Insider. Cette information a d’abord été relayée par le quotidien japonais Nikkei Asian Review. Côté performances, il est possible qu’il embarque les mêmes composants que les iPhone de 2019. On ne sait pas si le smartphone continuera à utiliser le Touch ID ou s’il franchira le cap du Face ID, afin d’en sécuriser l’accès. Pour limiter les coûts de production, il pourrait se doter d’un écran LCD, bien moins coûteux que les vitres des derniers iPhone. Pour rappel, le SE n’offrait qu’une dalle de 4 pouces de diagonale ; un ratio moindre auquel Apple s’était cantonné pour cette gamme-ci. Avec un écran plus large, et de telles spécificités, Apple pourrait faire de cette entrée de gamme un smartphone du même acabit que ses flagships de 2017.

Le prochain iPhone SE pourrait se doter des spécificités de l’iPhone 8

La production d’un smartphone de la trempe de l’iPhone SE ne serait-elle pas un ultime effort de la part d’Apple pour revitaliser les ventes en chute libre ? Ce qui est sûr, c’est que la firme de Cupertino compte produire 10% moins de smartphones cette année que l’année précédente, d’après le quotidien Apple Insider. Sur le marché indien, sur lequel elle s’est récemment implantée, la société californienne peine à vendre ses flagships. Elle réussit au mieux à vendre quelques iPhone 8. L’année est rude pour Apple en termes de compétitivité sur le marché des smartphones, s’inquiète l’analyste Eddie Han, l’une des sources de Nikkei Asian. « Si la plupart de ses rivaux ont déjà lancé des smartphones compatibles avec la 5G […] Apple n’en a dévoilé aucun cette année« . Reste à voir ce que la Pomme concocte pour sa keynote du 10 septembre prochain.