Google et Levi’s dévoilent la nouvelle version de leur veste connectée (et on pourra enfin la laver)

Gadget

Par Remi Lou le

Le secteur des vêtements connectés n’en est encore qu’à ses balbutiements, et parvient difficilement à s’imposer dans le coeur (ou sur le corps) des consommateurs. Pourtant, Google et Levi’s et croient encore et toujours, et dévoile une nouvelle version de leur veste connectée : la Jacquard.

Crédits : Levi’s

Lancé il y a quelques années, le projet de veste connectée né d’un partenariat entre Google et Levi’s avait finalement vu le jour à la fin de l’année 2017. Le premier modèle se présentait sous la forme d’une veste en jean typique de la firme américaine, étoffé de quelques fonctionnalités high tech bien pensées, et notamment une manche « tactile » permettant de contrôler des applications de son smartphone. Le hic : en raison des circuits électroniques contenus dans la veste, elle ne pouvait être lavée qu’une dizaine de fois avant de rendre l’âme et devenir une veste classique. Le premier modèle, uniquement réservé aux États-Unis, semble avoir conquis un certain public, puisque Google et Levi’s ont décidé de réitérer l’expérience et de proposer une seconde itération de la veste Jacquard.

La veste pourra (enfin) être lavée

Ce second modèle se connecte toujours en bluetooth au smartphone, mais cette fois, la veste dispose d’un capteur venant se clipser sous le revers de la manche pour les fonctionnalités connectées, ce qui permet de la laver en ôtant la balise. Celle-ci permet de contrôler sa musique, prendre un appel, et bien sûr lancer Google Assistant. Le tout est configurable via quatre gestes (couvrir, taper deux fois, glisser vers le haut ou vers le bas) dans l’application Jacquard. Cette nouvelle veste connectée peut désormais déclencher un selfie à distance, et une nouvelle fonction, baptisée « Always together », vous alerte par une vibration sur vous si vous sortez sans votre téléphone.

La première version était proposée à 350 dollars, mais cette seconde édition ne coûtera que 200 dollars (ou 250 dollars pour la version doublée). Reste à savoir si cette nouvelle veste connectée de Google/Levi’s parviendra à s’imposer chez les consommateurs américains, lieu unique de distribution du produit. Malgré un intérêt moindre du grand public envers les vêtements connectés, Google et Levi’s continuent d’y croire à travers leur programme Jacquard. Reste encore à trouver des applications concrètes (hors sport) qui rendraient ce type de produit incontournable.