Contrôler l’accès aux sites porno via la reconnaissance faciale : une piste étudiée en Australie

politique

Par Felix Gouty le

Le ministère de l’Intérieur suggère de prévenir les visites de mineurs sur des sites pornographiques et de jeux d’argent grâce à la reconnaissance faciale.

C’est le Sydney Morning Herald  qui révèle l’information. Le ministère de l’intérieur australien a suggéré de mettre en place un service de vérification d’âge des utilisateurs de sites pornographiques et de jeux d’argent au-delà du simple contrôle parental. Pour lutter contre l’utilisation de ces types de sites par des mineurs, le gouvernement australien propose d’obliger ces derniers à prouver leur âge, avant de pouvoir y entrer, grâce à un système de reconnaissance faciale. Pour cela, le service en question accéderait à la caméra frontale du smartphone ou la webcam de l’ordinateur de la personne ciblée et se baserait sur la bibliothèque de photos de l’administration des titres d’identité. Le visage ainsi photographié serait alors comparé à cette base de données. Si l’une des photos correspond au visage en question, cela permettrait de vérifier l’âge de l’utilisateur et de l’autoriser ou non à se rendre sur le site. Sur le principe, un mineur ainsi reconnu ne pourrait donc plus accéder à des sites soumis à ce service gouvernemental.

Un tel système pose cependant bien sûr tous un tas de questions. On pense bien sûr aux problématiques de sécurité et de respect de la vie privée des utilisateurs qui risquent d’être particulièrement complexes à résoudre. Sur un plan plus pratique, pas sûr du reste qu’un tel système s’avère très efficace à l’heure où tout un chacun peut facilement utiliser un VPN. Le Royaume-Uni qui a tenté de mettre en place un filtrage des utilisateurs de sites porno s’y est d’ailleurs cassé les dents.