Facebook Pay : un service de paiement en ligne pour Facebook, Messenger, Instagram et Whatsapp

apps

Par Remi Lou le

Facebook vient tout juste de dévoiler Facebook Pay, une solution de paiement en ligne qui regroupera la plupart des moyens de paiement disponibles et permettra aussi bien de payer que de transférer de l’argent via Messenger, Instagram et Whatsapp. Le service sera lancé la semaine prochaine aux États-Unis.

Crédits : Facebook

Ce n’est plus un secret, Facebook veut s’attaquer à votre portefeuille (numérique), notamment avec le Libra, sa cryptomonnaie maison. Pour autant, alors qu’il faudra attendre le printemps 2020 avant de mettre la main sur cette nouvelle devise, Facebook ne compte pas rester les bras croisés et dévoile un service plus traditionnel avec Facebook Pay. Il s’agit d’une plateforme de paiement en ligne pour régler ses achats sur la Marketplace du réseau social, ou encore transférer des fonds sur Facebook, mais aussi Messenger, Instagram ou encore WhatsApp. Le service sera déployé dans un premier temps aux États-Unis dès la semaine prochaine sur Facebook et Messenger. Aucune date de sortie n’a été communiquée pour l’Europe.

Compatible avec l’immense majorité des cartes de crédit et de débit, Facebook Pay sera également compatible avec PayPal et Stripe, avec lesquels le réseau social a collaboré pour créer ce nouveau service. Le but de la plateforme est d’harmoniser les différentes façons de payer sur les réseaux sociaux du groupe Facebook, et de proposer une sécurité accrue. Pour ce faire, la firme a mis en place de nombreuses sécurités, dont la nécessité de s’authentifier via la reconnaissance faciale ou le lecteur d’empreintes digitales de votre smartphone, mais aussi « une surveillance anti-fraude de nos systèmes pour détecter toute activité non autorisée » qui vous enverra une notification en cas de transaction inhabituelle.

Certains utilisateurs pourraient être freinés à l’idée de fournir leurs données bancaires à Facebook. La firme s’est néanmoins engagé à ne pas partager l’historique de vos achats aux annonceurs. En revanche, Facebook s’autorise à collecter certaines informations provenant de Facebook Pay afin d’affiner son ciblage publicitaire, bien qu’on ne sache pas de quelles données il s’agit. Notons pour finir que, comme le rappelle Facebook, le service de paiement n’a rien à voir avec le Libra.