Un site proposant d’obtenir un arrêt maladie en quelques clics crée la polémique

Sur le web

Par Remi Lou le

Toute droit venue de l’autre côté du Rhin, la plateforme arretmaladie.fr vous propose de vous dégoter un arrêt maladie sans jamais vous confronter physiquement à un médecin. Le site, qui devait être lancé ce mardi, attise actuellement les foudres des médecins, mais aussi de l’Assurance Maladie qui envisagerait d’intenter une action en justice.

Le service paraît trop beau pour être vrai, et pourtant ce n’est pas une blague ou une quelconque arnaque. Comme le révèle une enquête fouillée de BFM.TV, le site arretmaladie.fr se propose de vous procurer un arrêt maladie pouvant aller jusqu’à trois jours « sans vous déplacer » et cela en seulement quelques clics. Vous devez simplement remplir un formulaire sur le site, puis effectuer une téléconsultation vidéo avec un médecin, et à vous l’arrêt maladie. Le site se charge même d’envoyer l’arrêt à votre employeur et votre caisse d’assurance maladie. Seule limitation : le site propose d’offrir un arrêt maladie à ses usagers seulement en cas de « pathologies simples et courantes », précise BFM.

Sauf que l’initiative ne plaît pas tellement aux professionnels de santé français, qui critiquent ouvertement une « marchandisation du système de soin qui fait passer le patient pour un client et le médecin comme un prestataire de service », s’indigne le Dr Marty, président de l’UFML (Union française pour une médecine libre), interrogé par BFM.

La polémique ne désenfle pas. Alors que le site devait être lancé ce mardi, l’assurance-maladie aurait décidé de poursuivre arretmaladie.fr devant le Tribunal de grande instance de Paris, comme le révèle en exclusivité Les Echos. Le directeur de la Caisse nationale d’assurance-maladie est en effet remonté contre le site, et a indiqué aux Echos vouloir attaquer arretmaladie.fr « en référé pour envoyer un signal, puis nous irons au fond, et nous utiliserons toutes les voies de droit. »

La plateforme arretmaladie.fr est née en Allemagne et a des liens avec la plateforme de téléconsultation “docteursecu.fr” lancée en octobre 2019 mais les responsables de la plateforme française précisent ne pas avoir participé à la création du site. « Ce service existe en Allemagne, ils nous ont contacté pour du conseil, nous leur avons expliqué la réglementation française très différente de celle de l’Allemagne » expliquait ainsi Loïc Petitprez à BFMTV.

Les arrêts de travail et leur...
  • 254 Pages - 01/19/2012 (Publication Date) - Puits Fleuri (Publisher)
Source: BFMTV