Warner Bros va s’aider d’une intelligence artificielle pour produire ses films

Quand la concurrence fait rage, il faut parfois se tourner vers des aides inédites pour prendre l’avantage. Warner Bros. vient de s’offrir les services de Cinelytic, un outil basé sur des technologies d’intelligence artificielle, pour l’aider dans ses prises de décision économiques et marketing.

Crédits : Warner Bros.

Alors que la Walt Disney Company prend de plus en plus de place sur le marché du cinéma mondial, ses concurrents se tournent vers des solutions originales pour rester dans la course. C’est aujourd’hui le cas de Warner Bros. qui vient d’officialiser un partenariat avec Cinelytic. Cette start-up californienne propose à ses clients d’intégrer à leurs méthodes de gestion et de marketing de l’intelligence artificielle. L’interface Cinelytic (voir ci-dessous) rassemble des dizaines d’informations et estimations, établies par différents algorithmes. L’outil permettrait ainsi à des producteurs d’évaluer plus rapidement combien tel acteur principal rapporterait dans tel pays, quel montant pourrait-il envisager pour effectuer la campagne marketing optimale ou encore quel film indépendant acquérir parmi une sélection d’œuvres présentées en festival.

L’interface Cinelytic rassemble une variété de données statistiques sur différents paramètres d’un film ainsi que des estimations prévisionnelles (Crédits : Cinelytic).

Le gain recherché par des compagnies comme Warner Bros. est un gain de temps : temps passé à calculer des budgets ou des devis. “Nous prenons des décisions difficiles tous les jours, qui affectent quels films – et comment – nous devons produire et distribuer à travers le monde, a déclaré au Hollywood Reporter, Tonis Kiis, directeur ajoint de la distribution chez Warner. Plus les données sur lesquelles nous pouvons nous baser sont précises, meilleure est notre connaissance de notre public et de ce qu’il attend.” L’IA ne va néanmoins pas faire des choix créatifs à la place des humains. Difficile, même pour une IA, de prédire le succès critique et commercial d’un film aussi risqué que Joker de Todd Philipps, produit et distribuée par la Warner. “Notre outil est bon à rassembler des nombres et à analyser de grandes quantités de données pour en établir des motifs qui ne seraient pas nécessairement visibles à l’œil, a expliqué le fondateur de Cinelytic, Tobias Queisser, au journal américain. En matière de décisions créatives, nous devrons toujours passer par l’expérience et l’instinct humains.” Ouf.

Histoire secrète du cinéma...
4 Commentaires
Histoire secrète du cinéma...
  • 378 Pages - 04/20/2017 (Publication Date) - Robert Laffont (Publisher)