Disney+ : comment Disney gère les scènes racistes et sexistes de ses anciens films ?

Cinéma

Par Remi Lou le

À l’occasion du lancement de son service de vidéo en streaming, les rumeurs annonçaient que Disney avait décidé de supprimer certaines scènes racistes et sexistes d’anciens programmes. Le géant américain du divertissement semble finalement avoir privilégié un message pour avertir les utilisateurs de Disney+ que les contenus en question pourraient “contenir des caricatures dépassées”.


Disney+, la plateforme de vidéo en streaming de Disney, fait ses premiers pas outre-Atlantique. Et la question se posait de savoir comment Disney allait gérer certaines scènes provenant d’anciens longs-métrages de Disney, et contenant des clichés racistes ou sexistes. Première option retenue par le géant du divertissement : l’inclusion d’un message pour avertir les utilisateurs. Dans Dumbo, le célèbre dessin animé de la firme mettant en scène un éléphanteau capable de voler avec ses oreilles géantes, l’un des personnages du film, le corbeau, est baptisé Jim Crow, en référence aux lois qui ont instauré la ségrégation dans le Sud des États-Unis. Comme le note The Verge, pour l’heure, les scènes sont toujours présentes, mais le service affiche un message d’avertissement avant la lecture : « Le film que vous vous apprêtez à voir est le produit de son époque. Il peut contenir des caricatures dépassées ».

Même constat du côté des Aristochats, dans lequel une chanson qui caricaturait la communauté asiatique à dû être retirée, comme l’indique RTL, une scène qui ne sera par ailleurs pas présente du futur remake en live-action du film.

D’autres scènes, aujourd’hui considérées comme sexistes, ont également été supprimées des oeuvres présentes sur Disney+. C’est notamment le cas de la fameuse scène post-générique de Toy Story 2, dans laquelle Papi Pépite offrait un rôle dans Toy Story 3 à deux poupées Barbie en échange de faveurs sexuelles… Une scène qui n’est pas sans rappeler l’affaire Harvey Weinstein et ses lourdes conséquences. Sauf que ce retrait n’est pas tellement dû au lancement de Disney+, puisque la scène avait déjà été retirée du dernier Blu-Ray du film paru cet été.

On peut donc constater que Disney n’a pas effectué le ménage escompté sur ses anciennes scènes polémiques, au profit d’un message d’avertissement comme dans le cas de Dumbo, Le Livre de la Jungle, Steamboat Willie ou encore Ferdinand le Taureau. Sauf que ce message, présent à la toute fin de la description du contenu sur l’interface de Disney+, n’est pas si lisible, comme le note The Verge, là où Warner Bros affiche un message équivalent directement au début d’un film.