Un homme se tue avec une fusée en voulant prouver que la Terre est plate

Général

Par Julie Hay le

Mike Hughes, 64 ans, s’est tué ce week-end en voulant prouver que la Terre est plate. L’homme s’est élancé à plus de 1500 mètres d’altitude à l’aide d’une fusée artisanale. Il s’est écrasé dans le désert des Mojaves quelques instants après le décollage.

Crédits : Lawless Magician Pictures / Amazon Prime Video

C’était l’une des figures de proue du mouvement “platiste”. Mike Hughes, 64 ans, est décédé tragiquement samedi 22 février. L’homme voulait prouver que la Terre était plate et immortaliser la planète bleue en s’élevant à 1500 mètres de hauteur. La fusée, qu’il a lui-même fabriqué, n’aura pas permis de sauver l’homme qui s’écrase quelques secondes après le lancement. Les parachutes se sont ouverts dès le lancement et ont été arrachés par la rampe de lancement, selon le journaliste Justin Chapman, présent sur les lieux de l’accident. L’engin propulsé grâce à la vapeur a atteint son point culminant avant de s’écraser violemment près d’une autoroute, vers 13 heures. Mad Mike s’est élancé dans les cieux, sous les caméras de Science Channel. La chaîne américaine suivait l’événement dans le cadre de sa nouvelle série télévisée, Homemade Astronauts. Vers 14 heures, les autorités se sont rendues sur place pour constater l’accident.

“Il était unique en son genre”

C’est l’attaché de presse de l’Américain qui a annoncé son décès quelques heures plus tard. Il a d’ailleurs confié au média américain TMZ, “il était unique en son genre. Quand Dieu a créé Mike, il a brisé le moule. L’homme a vécu pour repousser les limites, il ne pouvait partir autrement”. L’homme n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il s’était élevé à 570 mètres de hauteur dans un engin artisanal. Dans le désert de Mojave, il n’avait pas réussi à prouver que la Terre est plate. Celui qui était aussi surnommé “Daredevil” avait rassemblé pas moins de 7 875 dollars pour sa mission en 2017.