Shadow : l’un des cofondateurs de l’entreprise Blade quitte le navire

Jeux Vidéo

Par Felix Gouty le

Emmanuel Freund, maintenant ancien PDG de Blade, quitte l'entreprise française derrière le service pionnier de "cloud-computing" grand public, Shadow.

Logo Shadow, comparatif des offres de cloud gaming
Crédits : Blade.

L’un des pionniers du “cloud-computing” – et, par extension, du “cloud-gaming” – vient de perdre l’une de ses figures de proue. Blade, l’entreprise française fondée en 2015 dans le but de démocratiser l’émulation PC en ligne et à distance, doit en effet assister au départ de son ancien PDG et l’un de ses trois cofondateurs, Emmanuel Freund. Celui-ci a d’abord annoncé quitter l’entreprise à l’origine du service Shadow durant un direct sur Twitch adressé à la communauté de clients et de fans avant de s’exprimer plus pleinement et officiellement sur Twitter aujourd’hui :

S’il dit rester actionnaire et membre du conseil d’administration de la compagnie, Emmanuel Freund avoue partir suite à des divergences de vision et “de valeurs” avec le reste de la direction de Blade. Sur Twitch, il soulignait en effet que cela faisait un an que le projet Shadow n’allait pas dans “la bonne direction.” Puisque “c’est hyper important que toute la boîte aille dans la même direction”, il a préféré la quitter. Pour rappel, 70 000 clients souscriraient au service Shadow mais celui-ci a récemment rencontré quelques soucis. Outre des retards de déploiement de certains volets de son service, son application iOS sur l’App Store d’Apple a notamment été retirée du catalogue en février dernier. Par ailleurs, pour être plus compétitif face aux “simples” services de cloud-gaming qui pullulent actuellement (comme celui du Français Gameloft), Blade avait été forcé de revoir les différents tarifs de Shadow à la baisse.

Promo
HP OMEN 25 Ecran Gaming PC...
2 004 Commentaires
HP OMEN 25 Ecran Gaming PC...
  • Résolution Full HD 1920 x 1080 pixels
  • Dalle TN avec rétroéclairage LED
  • Taux de rafraîchissement 144 Hz
  • Temps de réponse 1 ms