Ghost of Tsushima : un jeu auquel même Akira Kurosawa voudrait jouer

Jeux Vidéo

Par Felix Gouty le

« En protégeant les autres, nous nous sauvons nous-mêmes », disait Akira Kurosawa avec « Les Sept Samouraïs ». La nouvelle exclusivité à venir sur PlayStation 4, « Ghost of Tsushima », reprend le flambeau du grand maître dans un action-RPG qui s’est récemment dévoilé dans toute sa splendeur.

Crédits : Sucker Punch / Sony.

La dernière conférence State of Play de Sony, hier, était entièrement consacrée au premier aperçu de gameplay du prochain jeu d’action-RPG, Ghost of Tsushima. Différents développeurs du studio Sucker Punch Productions (la série des inFamous), qui l’ont conçu pour Sony, y ont présenté un ensemble de volets importants de ce qui sera, peut-être, le dernier grand titre exclusif de la PlayStation 4 – avant d’entamer le règne de la PS5. Pour rappel, celui-ci sera disponible le 17 juillet. En 18 minutes, les concepteurs se sont arrêtés successivement sur les aspects d’exploration, de combat ou encore de personnalisation du jeu. Dans Ghost of Tsushima, le joueur incarne Jin, un rônin (c’est-à-dire, un samouraï errant et sans maître à servir), évoluant dans une reconstitution en “open-world” de l’île de Tsushima, située en mer du Japon entre ce dernier et la Corée du Sud. L’aventure se déroule à la fin du 13e siècle, en pleine tentative d’invasion mongole et à l’apogée de l’époque des samouraïs.

Entre « For Honor » et « Assassin’s Creed »

Comme le présentent les développeurs (voir vidéo ci-dessous), le joueur passera le plus clair de son temps à explorer la magnifique île colorée mais venteuse de Tsushima. Pour l’accompagner, le jeu fait appel à un système de guidage naturel : le vent, pour l’amener jusqu’à son objectif, ou des animaux comme des oiseaux ou des renards, pour lui montrer la voie vers un lieu caché. En tant que guerrier, Jin fera bien sûr face à de nombreux combats. Le joueur semble pouvoir l’aborder de deux façons. Il peut faire face au danger de front, sous les traits d’un samurai : il peut alors s’engager dans des modes de duel, signalés par l’apparition de bandes noires filmiques. Autrement, il lui est possible d’engager le combat avec discrétion et artifices, à la manière d’un ninja, ou « fantôme ». Pour optimiser l’un et l’autre de ces styles de jeu, le joueur semblera devoir bien choisir comment personnaliser le look de Jin.

Un hommage non-dissimulé au grand maître du cinéma japonais

Par ailleurs, si Ghost of Tsushima ressemble effectivement à une reconstitution colorée des films d’Akira Kurosawa (Les Sept Samouraïs, Le Château de l’Araignée, Rashômon), célèbre réalisateur japonais, ce n’est pas juste une coïncidence. Sucker Punch Productions l’a pensé spécialement à cet égard. Les voix japonaises, plutôt qu’anglaises, sont disponibles par défaut dès le début du jeu. De même, le joueur peut choisir de s’engager dans l’aventure en adoptant un mode noir et blanc au grain caractéristique des films de samouraïs des années 1950. Enfin, Ghost of Tsushima donne l’occasion de profiter de la splendeur de sa réalisation dans un mode photo très complet, peuplé de filtres, et auquel le joueur peut même attacher l’une des musiques de la bande originale à ses captures d’écran.

Promo
Sony, Ghost of Tsushima sur...
1 776 Commentaires
Sony, Ghost of Tsushima sur...
  • Jeu d'action et d'aventure pour PS4 réalisé par le studio Sucker Punch (inFAMOUS, Sly...
  • Jeu en Open World avec des graphismes à couper le souffle, Gameplay immersif : combat au corps...
  • Caractéristiques du jeu : 1 joueur, Version physique, Disponible en français et en anglais,...
  • Compatible avec les consoles PS4 et PS4 Pro et avec les manettes DUALSHOCK 4