CD Projekt est sacré studio vidéoludique le plus important d’Europe

Business

Par Felix Gouty le

Le studio polonais a dépassé le studio français, Ubisoft, en termes de valeur boursière pour devenir l’entreprise vidéoludique la plus importante, économiquement, d’Europe. Le regain immense de popularité de Witcher III : Wild Hunt a bien aidé CD Projekt à y arriver.

Crédits : CD Projekt.

En ce 19 mai, CD Projekt a trois choses à célébrer. Premièrement, il y a la sortie de Gwent : The Witcher Card Game, son jeu de cartes virtuel, inspiré du jeu fictif issu de l’univers de la saga The Witcher d’Andrzej Sapkowski, disponible gratuitement sur PC (via Steam), consoles et mobiles. Deuxièmement, le studio polonais célèbre aujourd’hui le cinquième anniversaire de la sortie de The Witcher III : Wild Hunt. Pour l’occasion, le compositeur de sa bande originale, Marcin Przybyłowicz, a repris le titre “Hunt of be hunted” avec un groupe de musiciens indépendants (à voir ci-dessous). Enfin, dans une plus grande mesure, CD Projekt est aujourd’hui devenu officiellement le plus important studio vidéoludique d’Europe. Et ce, avant même la sortie de ce qui s’annonce être sa création la plus ambitieuse à ce jour : Cyberpunk 2077.

En effet, en décembre 2019, Bloomberg rapportait que la valeur boursière de la société polonaise avait augmenté de 21 000% en une décennie. Cette valeur s’élevait alors à 6,8 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros). Quelques mois plus tard, elle est évaluée à 36,5 milliards de zlotys : c’est-à-dire environ 8,04 milliards d’euros. D’un point de vue économique, elle surpasse actuellement celle du studio français, Ubisoft, et ses 7,82 milliards d’euros. Il était jusque-là au sommet du secteur vidéoludique européen. La résurgence spectaculaire de The Witcher III, déjà une réussite critique et commerciale en soi à sa sortie, avec la popularité de la série Netflix The Witcher ne doit pas y être pour rien. Ces estimations financières ne sont néanmoins pas le miroir des revenus générés par les deux compagnies européennes. Selon le journal britannique Metro, Ubisoft aurait gagné 416 millions d’euros en un trimestre contre 114,7 millions d’euros pour CD Projekt en une année, l’an dernier. Grâce à son immense gain de popularité en bourse, le propriétaire du magasin en ligne de jeux PC, GOG, est aussi devenu la deuxième société la plus importante de Pologne, juste derrière la banque PKO Bank Polsk.

The Witcher 3: Wild Hunt -...
233 Commentaires
The Witcher 3: Wild Hunt -...
  • Namco Bandai
  • 2 ans
  • 18WIT3C2
Source: Metro