Samsung dévoile son capteur photo de 50 mégapixels, l’ISOCELL GN1

Hardware

Par Remi Lou le

Samsung semble bien déterminé à bousculer l’hégémonie de Sony sur le secteur des capteurs photo, et officialise pour cela un digne concurrent au IMX700 50 MP de Sony avec son ISOCELL GN1 de 50 MP.

L’impressionnant bloc photo du Galaxy S20 Ultra et son capteur de 108 MP

La guerre des capteurs photo est lancée ! Si Sony reste le leader du secteur, tantôt du côté de l’innovation que des performances brutes offertes par ses capteurs photo, Samsung espère bien lui faire du tort avec les capteurs de sa conception. En début d’année, la firme sud-coréenne s’illustrait avec son fameux capteur de 108 mégapixels, le ISOCELL Bright HMI1 « Nanocell », de sa conception, qu’on peut notamment retrouver sur son dernier fleuron, le Galaxy S20 Ultra. Mais si les qualités de ce capteur ne sont plus à prouver, la course aux mégapixels ne fait pas tout, et Sony s’illustrait quant à lui avec un capteur doté de deux fois moins de mégapixels, mais néanmoins encore plus efficace, avec le IMX700 de 50 mégapixels. C’est notamment ce petit bijou qui offre au dernier Huawei P40 Pro de telles performances en la matière, notamment en faible luminosité.

Afin de concurrencer ce capteur signé Sony, Samsung ne baisse pas les bras et vient de présenter un digne concurrent : l’ISOCELL GN1 de 50 mégapixels. Malgré un nombre de mégapixels moins élevé, ce capteur offre des photosites deux fois plus grands que le capteur de 108 mégapixels du Galaxy S20 Ultra. Autre bénéfice : ce capteur est bien plus grand, avec une taille de 1/1,30 pouce, soit légèrement plus grand que le IMX700 de Sony, qui plafonne à 1/1,28 pouce. Dans les faits, cela permettra à ce nouveau capteur de Samsung de se montrer tout aussi efficace, de jour comme de nuit. Ce capteur proposera une mise au point bien plus rapide qu’auparavant grâce à la technologie Tetracell, capable de fusionner plusieurs pixels en un seul. Ainsi, en plus de révéler plutôt large et de récolter physiquement plus de lumière qu’un capteur traditionnel, le Tetracell permettra également d’agrandir la taille des pixels sur le capteur en les fusionnant, et ainsi booster encore davantage la capacité du capteur à capter la lumière.

Le ISOCELL GN1 de Samsung
Crédits : Samsung

Pour l’heure, Samsung n’a pas précisé quels smartphones pourraient être équipé de ce ISOCELL GN1 de 50 mégapixels. Il y aurait bien une possibilité de le voir arriver sur le prochain Galaxy Note 20, attendu cet été, même si les premières rumeurs à son sujet évoquent plutôt la présence du capteur de 108 mégapixels du Galaxy S20 Ultra. Le Galaxy Fold 2, également attendu cet été, pourrait bien quant à lui profiter de cette innovation, même si on imagine que son form factor ambitieux ne rendra pas l’incorporation de cet imposant capteur aisée. Dans les faits, on pourrait plutôt voir apparaître ce capteur chez des smartphones concurrents dans un premier temps, comme ceux de Xiaomi, qui avait incorporé un capteur de 108 mégapixels conçu par le sud-coréen avant même que ce dernier ne l’utilise sur l’un de ses produits.

Source: Samsung