Easy Jet : les données de 9 millions de clients hackées

Sécurité

Par Julie Hay le

Les données de 9 millions de clients Easy Jet ont été dérobées. La cyber-attaque ciblait les adresses e-mail et les données de vols des clients de la compagnie aérienne. Les informations des cartes de crédit de 2 200 personnes ont aussi été volées.

Crédits : Easy Jet

Les cyber-attaques se multiplient et c’est désormais Easy Jet qui est la cible de hackers. La compagnie aérienne vient d’annoncer dans un communiqué que les informations de 9 millions de ses clients avaient été dérobées. “Easy Jet a été la cible d’une attaque hautement sophistiquée. Dès que nous avons pris connaissance de cette attaque, nous avons pris les dispositions nécessaires et fait appel à des experts pour enquêter sur la question.” Parmi les informations auxquelles les hackers ont eu accès, on retrouve les e-mails et aussi les informations de vols des clients. La firme explique aussi que les informations de carte de crédits de 2 200 personnes ont été dérobées et que pour l’instant rien n’indique qu’elles ont été utilisées. La compagnie aérienne annonce se rapprocher des clients concernés pour les prévenir de cette attaque et empêcher le fishing. “Nous conseillons aux clients de rester vigilants, surtout s’ils reçoivent des communications non sollicités. Nous leur conseillons également de se méfier de toute communication prétendant provenir d’Easy Jet ou Easy Jet Holidays.”

Depuis l’incident, la firme assure qu’aucune autre information n’a été dérobée et qu’elle contactera les victimes d’ici le 26 mai. La nationalité des clients n’est pas communiquée par Easy Jet, qui explique prendre la cybersécurité de ses systèmes très au sérieux. “Nous avons mis en place des mesures de sécurité robustes pour protéger les informations personnelles de nos clients. Cependant, il s’agit d’une menace qui évolue à mesure que les cyber attaquants développent des techniques de plus en plus sophistiquées.” Selon le communiqué, cette attaque fait l’objet d’une enquête auprès des cyber autorités britanniques. L’année dernière, elle avait condamné British Airways à une amende de 183 millions de livres après une cyber-attaque qui concernait des milliers de clients.

Source: Le Monde