Pourquoi les fans de K-pop sont-ils si présents dans #BlackLivesMatter ?

Sur le web

Par Remi Lou le

Depuis la mort de George Floyd, les fans de K-pop se sont largement illustrés sur les réseaux sociaux afin de rendre virales les publications #BlackLivesMatter, tout en noyant les publications critiquant le mouvement dans un flot de mèmes et autres images de dessin-animé.

Alors que l’indignation autour du décès de George Floyd se traduit en manifestations virulentes aussi bien aux États-Unis qu’à travers le monde, il semblerait que le mouvement Black Lives Matter ait trouvé un soutien aussi massif qu’inattendu sur les réseaux sociaux : les fans de K-Pop. Depuis le début des protestations outre-Atlantique, les fans de K-Pop ont en effet partagé en masse les publications de Black Lives Matter, multipliant les posts en soutien au mouvement et les tentatives de sensibilisation auprès de leur audience. Plus récemment, les fans de K-pop se sont à nouveau illustrés en contestant des voix alternatives, représentées par les hashtags #BlueLivesMatter ou encore #MAGA (Make America Great Again). Pour ce faire, ils ont partagé en masse des mèmes et autres images qui n’avaient absolument rien à voir avec ces hashtags afin de noyer les publications racistes et les rendre moins pertinentes auprès de l’audience contestant Black Lives Matter.

Les fans de K-pop ont également joué un grand rôle durant le retour des Anonymous sur le devant de la scène. C’est notamment grâce à leurs partages que la vidéo du groupe d’activistes, laquelle dénonce les violences policières et évoque des « représailles » envers les forces de police de Minneapolis, est devenue virale sur les réseaux sociaux. L’anthropologue Gabriella Coleman expliquait alors au Monde que « ce sont eux (les fans de K-pop) qui ont fait de la vidéo l’un des sujets les plus discutés sur Twitter ».

Maintenant la question qui réside est la suivante : pourquoi les fans de K-pop sont-ils si impliqués dans ce mouvement ? Y répondre n’est pas chose aisé, mais quelques pistes demeurent. De nombreuses personnalités du monde de la K-pop, telles que Jay Park, Tiger JK, ou encore Amber Liu ont en effet affiché leur soutien au mouvement sur les réseaux sociaux. Leurs fans se sont logiquement emparés du sujet en utilisant leur large audience sur les réseaux. Par ailleurs, comme le note Michelle Cho, enseignante-chercheuse à l’université de Toronto, au Canada, cette audience semble particulièrement sensible à ce type de thématique. « les groupes de fans de K-pop sont principalement composés de personnes non-blanches, considérablement queer, et très présentes sur les réseaux sociaux. La sensibilisation aux questions raciales et culturelles fait partie des caractéristiques principales autour desquelles tournent les conventions de fans comme la KCON » écrit-elle sur Twitter.

Source: Le Monde