Signal ajoute une option pour flouter automatiquement des visages

apps

Par Felix Gouty le

Signal, une application de messagerie cryptée, serait très utilisée actuellement par les activistes à travers le monde. Pour leur éviter de se retrouver sur certaines photos sur Internet, elle se dotera bientôt d’une option pour flouter facilement leurs visages.

Crédits : Signal.

A l’heure où les mouvements de protestation et les manifestations s’enchaînent dans le monde, de nombreux participants retrouvent leurs photos sur Internet sans leur consentement. Néanmoins, une nouvelle option va peut-être encourager les photographes amateurs à flouter les visages des personnes qui ne voudraient potentiellement pas être associées publiquement à ce genre d’actions sociales. Signal, une application de messagerie cryptée, l’a récemment dévoilée dans un communiqué. “De nombreuses personnes et groupes qui luttent pour le changement utilisent Signal pour communiquer, explique Moxie Marlinspike, le cofondateur de Signal. Nous travaillons sur le développement de moyens supplémentaires pour soutenir leur action dans la rue actuellement. Immédiatement, une chose nous est apparue claire : 2020 est une bonne année pour commencer à masquer son visage.”

La nouvelle option de Signal intervient lors de la prise d’une photo. Dans les outils de modification, l’utilisateur peut choisir d’activer la fonction de floutage des visages. Celle-ci opère de deux façons. En premier lieu, elle active un système de reconnaissance faciale automatique : une intelligence artificielle reconnaît directement les visages humains visibles dans la photo et les floute. Ensuite, si le système automatique n’est pas parvenu à flouter tous les visages ou les a mal flouté, l’utilisateur peut choisir de dissimuler manuellement n’importe quel portion de la photo. Ce volet pourrait s’avérer utile pour cacher un tatouage apparent et reconnaissable, par exemple. Selon Signal, cette nouvelle fonctionnalité sera déployée “aussi vite que possible” afin de pouvoir servir les manifestants, activistes et journalistes actuellement dans les rues. Gizmodo souligne surtout qu’à la manière de Zoom pour la visioconférence pendant le confinement, Signal surfe actuellement sur une popularité sans précédent. Dans le classement des applications les plus téléchargées aux États-Unis, elle est passée cette semaine jusqu’à la quatrième place sur iOS. Auparavant, elle séjournait autour de la millième place.

Source: Gizmodo