Sites porno : comment les Français envisagent de contourner le blocage

Général

Par Julie Hay le

Concernant l’adoption du nouvel amendement sur l’accès aux sites pornographiques par les mineurs, les Français sont sceptiques. L’Ifop a en effet réalisé un sondage : les personnes interrogées jugent à 57 % qu’il s’agit d’une atteinte à la vie privée.

royaume-uni-censure-porno-ligne
Crédits : Universal Pictures

Le 10 juin dernier, le Sénat français a adopté un amendement sur l’accès aux sites pornographiques par les mineurs. L’objectif du texte validé dans l’hémicycle ? Restreindre l’accès à ce genre de contenus, au moyen d’une plateforme gouvernementale ou par les données bancaires des visiteurs. Concrètement, comme l’explique Le Monde, un internaute qui souhaite se rendre sur un site pornographique comme Pornhub ou YouPorn devra d’abord rentrer ses informations personnelles pour valider son âge. Le gouvernement envisage d’utiliser un outil de sa création : France Connect, actuellement utilisé, par exemple, pour se connecter au site des impôts. Il sera aussi possible d’entrer ses coordonnées bancaires, une carte ne pouvant être délivrée avant 16 ans sans dérogation parentale. Ce texte de loi est loin de faire l’unanimité chez les internautes, à en croire le récent sondage de l’Ifop pour le magazine La voix du X. L’institut de sondage a interrogé plus de 1 000 personnes sur le sujet. 57 % d’entre eux jugent que cette vérification relève d’une atteinte à la vie privée, contre 43 % de personnes qui ne considèrent pas le procédé intrusif. À la question à qui faire confiance pour réguler l’accès aux sites pornographiques, les internautes ne savent pas répondre. 56 % disent ne pas faire confiance à l’État, contre 87 % pour les éditeurs de sites pornographiques. Les fournisseurs d’accès à Internet ne trouvent pas non plus grâce aux yeux des utilisateurs, qui affirment à 69 % de ne pas leur faire confiance. Pour une écrasante majorité (63 %), l’interdiction d’accès aux sites pornographiques aux mineurs est du ressort des parents, contre 18 % qui pensent que cela doit être de la responsabilité des éditeurs de sites.

Crédits : Ifop

59 % des personnes interrogées estiment qu’interdire l’accès à des sites pornographiques à des mineurs est une tâche impossible. Interrogés sur leur comportement lorsqu’ils devront se connecter pour accéder aux sites, 64 % des individus expliquent qu’ils chercheront en majorité un site non-bloqué ou n’exigeant pas un contrôle de l’âge. Certains expliquent même envisager un VPN pour accéder au système (41 %) alors que d’autres imaginent plutôt un changement de DNS (31 %). Seulement 27% des personnes interrogées se résoudront à faire contrôler son âge via un pass qu’il sera possible de se procurer dans le commerce. Enfin, 16 % seulement, accepteront d’entrer leurs informations bancaires.

Promo
HUAWEI MateBook D 14 2020 PC...
371 Commentaires
HUAWEI MateBook D 14 2020 PC...
  • Finesse et légereté incarnées avec un poids plume de 1.38kg et une épaisseur de 15.9mm
  • Continuité multi-écrans, pour une projection de votre smartphone directement sur votre PC
  • Capteur d'empreinte digitale intégré au bouton d'alimentation
  • Batterie de 56Wh pour une autonomie longue durée
Source: Le Monde