Que faire face à ceux qui refusent de porter un masque ?

Général

Par Remi Lou le

À l’aube de cet été 2020, un climat de fin de crise semble s’être installé, si bien que le masque censé nous protéger du COVID-19 est de plus en plus souvent laissé au placard. Si vous ne sortez jamais sans votre masque, la situation a de quoi vous inquiéter. Comment réagir face à ces récalcitrants ?

Crédits : @leo2014 via Pixabay

Alors que la France connaissait une pénurie de masque au début de la crise, ces morceaux de tissus sont désormais largement accessibles, jusqu’à connaître une situation de surproduction dans l’Hexagone. Malgré ses bienfaits avérés dans la lutte contre la progression du COVID-19 (d’autant qu’il n’y a aucun moyen de savoir si une personne peut être porteuse asymptomatique) il semble que le port du masque se fasse de plus en plus rare. Il suffit de sortir dans la rue pour s’en rendre compte. Même dans les transports en commun et dans certains magasins où il est censé être obligatoire, nombreux sont ceux à braver l’interdit en abaissant systématiquement le morceau de tissu sous leur nez ou, tout simplement, à retirer ledit masque.

C’est vrai, ces masques ne sont pas spécialement agréables à porter, surtout avec la chaleur qui gagne la France ces derniers jours. Ils donnent chaud, peuvent provoquer des difficultés respiratoires, causent de la buée sur les lunettes, et étouffent le son de la voix tout en masquant le sourire. Certains l’ont même investi d’un message politique, comme Donald Trump qui refuse systématiquement d’en porter, ou d’autres « rebelles du masque » pour qui le masque rappelle les jours sombres que nous avons collectivement traversé. Mais voilà, si le port du masque est recommandé, ce n’est pas pour rien. Une étude parue au début du mois de juin chiffrait par ailleurs l’impact positif du port du masque afin de limiter la transmission du virus. Son port est d’autant plus recommandé que des secondes vagues commencent à se déclarer à certains endroits du monde, notamment aux États-Unis, où l’épidémie repart largement à la hausse ces derniers jours, ou encore en Allemagne, où une partie du pays a fini par être reconfinée.

Réprimander les récalcitrants ne sert à rien

Quand bien même vous respectez comme il se doit la distanciation sociale et le port de masque, que faire face à ceux qui n’en portent pas ? Faut-il les réprimander, ou, au contraire, ne rien faire ? C’est la question que s’est posée The Verge, qui a recueilli quelques informations à ce sujet et en à fait un excellent article qu’on vous recommande chaudement. Ainsi, comme l’explique Julia Marcus, épidémiologiste à la faculté de médecine d’Harvard, dans un article paru dans The Atlantic et repéré par The Verge, réprimander les récalcitrants du masque serait contre-productif. Il faudrait plutôt rendre ces masques désirables pour pousser les gens à les porter d’eux-mêmes. Dans le SF Chronicle, Tony Bravo explique lui aussi que s’attaquer à ceux qui ne portent pas de masque ne fonctionne pas, et que le mieux à faire reste de montrer l’exemple. “Nos cerveaux tendent à vouloir punir ou faire honte aux gens qui ne respectent pas les règles. Cela ne met jamais les gens de votre côté. La chose que vous pouvez faire est de vous contrôler et de faire tout votre possible pour vous protéger” indique-t-il dans SF Chronicle. Aussi, il convient de ne pas condamner sans savoir : certaines personnes présentent en effet des troubles respiratoires ou d’autres soucis de santé qui les empêchent de porter un masque.

Masque jetable à usage...
11 Commentaires
Masque jetable à usage...
  • DESIGN FLEXIBLE - a une face supérieure flexible et des boucles d'oreille qui permettent un...
  • COMMENT PORTER - Avec vos doigts, soulevez doucement chaque boucle de l'avant du masque sur le...
  • JETABLE - Veuillez éliminer correctement après utilisation. Ce ne sont pas des masques...
  • Il s'agit d'un masque facial à usage général. Ce masque n'est ni un appareil médical, ni un...