Tinder lancera la fonctionnalité “Orientation sexuelle” cet été en France

apps

Par Julie Hay le

Tinder dévoile une nouvelle fonctionnalité à l’occasion du mois des fiertés. L’application de rencontres permettra de renseigner son orientation sexuelle sur son profil. Cette option doit être lancée en France cet été.

Crédits : Tinder.

À l’occasion du mois des fiertés, Tinder lance une nouvelle fonctionnalité pour favoriser la diversité. L’application de rencontres s’est associée avec le GLAAD aux États-Unis, l’Alliance gay et lesbienne contre la diffamation, pour développer une fonction “orientation sexuelle”. Comme son nom l’indique, elle permet aux utilisateurs qui le souhaitent de renseigner leur orientation sexuelle sur leur profil. Testée dans plusieurs pays, c’est la première fois qu’elle sera bientôt introduite en France. Tinder explique que dans les pays où elle existe déjà, 62 % des membres ont fait le choix de l’afficher sur leur profil. Il est possible de se définir de plusieurs manières : hétérosexuel.le, gay, pansexuel.le, lesbienne, queer, asexuel.le, ou autres. Il est bien sûr possible d’inclure plusieurs orientations dans son profil. La combinaison la plus croissante chez les 18-25 ans serait d’ailleurs “hétérosexuel.le et en questionnement”. Sans donner de date, Tinder précise que l’option “orientation sexuelle” sera disponible dès cet été. Pour la renseigner, il faudra certainement se rendre dans les paramètres de son profil. Dans une vidéo, l’application détaille le procédé en place actuellement aux États-Unis. À l’inscription, l’application demandera l’orientation sexuelle – il est possible de cocher plusieurs cases – et le genre des personnes que vous souhaitez voir. Il est aussi possible de demander à voir en priorité les utilisateurs qui ont la même orientation sexuelle.

Tinder semble s’engager encore plus sur la voie de “l’inclusivité”. Dans un communiqué, l’entreprise détaille ses motivations : “chez Tinder, nous pensons que tout le monde doit avoir la possibilité de se sentir exister, de façon authentique. Nos plus jeunes membres, âgés de 18 à 25 ans, ouvrent la voie d’un monde plus inclusif, et avec la portée de notre produit, nous pouvons aider à faire la différence.” Elle explique aussi avoir noué un partenariat avec l’AJL, l’Association des journalistes LGBTQI+, en lui faisant don d’un espace publicitaire pour promouvoir son émission “Out”. De 90 minutes, cette dernière est dédiée aux mouvements sociaux actuels et à leur traitement médiatique. Le rendez-vous est fixé au 30 juin prochain, à 20 heures. Pour rappel, Tinder propose déjà, depuis 2017, la possibilité de renseigner une plus grande diversité de genre.